Marche pour l’émancipation des femmes et pour Myriam – MSN Actualit?

PRIS CHEZ YVES… BLOG TOUJOURS EN GREVE… MAIS PAS POUR UNE MANIF FEMINISTE

Citer

Discussion sur Mariage annulé: marches pour l’émancipation des femmes et pour Myriam – MSN Actualit?

Que les mecs trentenaires machos se le disent, les femmes sont leurs alters-égaux !

Citer

Mariage annulé: marches pour l’émancipation des femmes et pour Myriam – MSN Actualit?s – Actualités

Mariage annulé: marches pour l' »émancipation des femmes » et pour « Myriam »

 

Quelque centaines de personnes ont manifesté à Paris, Marseille ou Nice pour protester contre l’annulation d’un mariage par le tribunal de Lille pour mensonge de l’épouse sur sa virginité, mais aussi, à Paris, en mémoire de Myriam, victime, selon ses proches, du « carcan familial ».

Organisées à l’appel de l’association « Ni putes, ni soumises » (NPNS), les manifestations, qui se voulaient décentralisées, ne reflètent pas l’ampleur des protestations, venues notamment des mouvements féministes, suscitées par la décision du Tribunal de Lille.

« Faute de temps », selon Femmes solidaires qui a signé la pétition de NPNS mais n’a pas mobilisé, manque d’organisation, les manifestations ont rassemblé notamment une cinquantaine de personnes à Marseille ou Nice et quelque trois cents à Paris.

Dans la capitale, la revendication de « liberté » et d' »émancipation » pour les femmes s’est appuyée sur un drame récent, celui de Myriam, qui aurait fêté son 18ème anniversaire en mai et passé son bac ES dans les prochains jours.

Myriam, selon les témoignages de ses amies et de sa cousine présentes à la marche, vivait très mal l’autorité familiale et l’interdiction paternelle de sortir.

Vendredi 14 mars, son père est venu la chercher au lycée pour la ramener à la maison. « Elle est montée dans sa chambre au 4ème étage. Les deux balcons se font face, son père était en face, a-t-elle basculé, est-elle volontairement tombée? », s’interroge Dominique Thoirain, son professeur d’histoire.

A 15 ans, Myriam avait fait une tentative de suicide, raconte à l’AFP sa cousine Monia Slama, 34 ans, à l’initative de la marche. « Elle vivait dans l’enfermement, sa mère est une femme battue, après sa tentative de suicide, elle a été prise en charge par un psychologue et hébergée par mes parents, puis elle est retournée chez elle et cela a continué », dit-elle.

Quelques jours avant sa mort, le lycée avait convoqué son père pour ses absences répétées.

Samedi, les copines de Myriam, en tee-shirt blanc, ont porté une banderole où était écrit « Pour Myriam et pour toutes les filles : brisons la loi du silence ».

Au lycée, explique à l’AFP le proviseur, Théo Battistella, « personne n’était au courant », « il n’y avait pas trace de sa tentative de suicide ».

« Aujourd’hui encore, des jeunes sont élevés dans des traditions patriarcales, soumission pour les filles et obligation de virilité pour les garçons, Myriam n’a pas trouvé l’adulte référend qui l’aurait aidée », constate Michèle Vianes, présidente de Regards de femmes.

« L’histoire de ces filles, c’est notre quotidien », affirme la présidente de NPNS, Sihem Habchi, qui ajoute : « on ne peut pas à la fois pousser les jeunes filles à dénoncer les violences, les discriminations, et en parallèle, les enfermer dans une vision archaïque de la société où on considère la virginité comme une +qualité essentielle+ de la personne ».

Le tribunal de Lille a fondé sa décision sur un article du code civil qui stipule que l’annulation du mariage peut se justifier « s’il y a erreur sur des qualités essentielles de la personne », en l’occurrence la virginité de l’épouse.

Samedi, la secrétaire d’Etat à la Solidarité, Valérie Létard, a adressé un message sous forme de « lettre à Myriam », indiquant « se joindre à ceux qui veulent briser la loi du silence et dénoncer toute atteinte à l’intégrité des filles et des femmes qui souffrent dans leur chair et dans leur âme ».

 

MSN Actualités

Publicités

18 réflexions sur “Marche pour l’émancipation des femmes et pour Myriam – MSN Actualit?

  1. Quand je vois le silence des hommes au niveau de leurs nombreux commentaires (sic), je me dis qu\’il ya du boulot pour faire changer les mentalités ! 

  2. Quand on ne se marie pas par amour, on devrait avoir le droit de ne pas se marier. Le droit de ne pas devenir l\’esclave sexuelle et la bonne à tout faire de quelqu\’un qui a été imposé par la famille !
    Le corps des femmes n\’est pas une marchandise, et elles ne sont pas corvéables à merci !

  3.  
    "Qualité essentielle"
    Mais qui est l\’homme pour en décider ?
    Je vais plus loin : QUEUE est l\’homme pour s\’octroyer le droit de cuissage, le droit de vie et de mort,
    le droit de montrer du doigt, d\’accuser l\’Autre d\’un défaut d\’"Essentiel" ?
    Il lui manque, à lui, la première qualité :
    l\’humilité
    LO
     

  4. Pour ce qui est du mariage annulé, il y a un point que personne n\’ose soulever à ma connaissance: elle a aussi choisi son mari, elle y tenait assez au point de s\’engager dans un mensonge désastreux. Lui imposait-on ce mari? Sinon comment une femme de trente ans peut trouver normal que son mari lui impose la virginité? Si son mari lui était imposé, c\’est qu\’il y a bien un problème de culture, de communautarisme en France. L\’heure est à dresser les citoyens les uns contre les autres, à stigmatiser bref à renforcer tout ce qui favorise le repli identitaire. Mais c\’est elle qui voulait que ce mariage soit annulée: i y a de quoi, non? Quelle vie aurait-elle, devenue une sorte de catin répudiée? La justice lui offrait un nouveau départ. Elle pouvait chercher un autre mari, pour qui la virginité de sa femme ne soit pas affaire d\’état: face à des désaccords privés, concernant des individus, était-il besoin que la bulle politico-médiatique vienne faire un tel éclat? Ne suffisait-il pas de briser ce mariage en évoquant moins la question de la virginité que celle de l\’incompatibilité des époux? Plus qu\’une nouvelle loi, le devenir obsolète de traditions que je ne m\’estime pas le droit de juger au-delà de leur inadéquation avec notre mode de vie, avec le ciment social de notre pays, aurait du suffire à renvoyer ce débat qui semblait devenu marginal, affaire d\’extrémistes dans les limbes. Le dernier français a avoir exprimé l\’importance qu\’il attachait à la virginité étant Michel Fourniret… Mais le thème est épineux: ne suis-je pas en train de tomber dans le racisme à comparer un musulman sans doute un brin fondamentaliste et un tueur en série? L\’immigation voulue au nom de l\’économie finit par voir se rappeler à elle la question de la culture: la question va se pose des libertés individuelles ou du bien commun.

  5. LA JUSTICE QUAND ELLE VA PISSER AUX CHIOTS C\’EST LA " CHASSE A MERDE "  FAUT FAIRE VENIR LE PLOMBIER
    POUR LA MESURE DES FUITES CACA NERVEUX DANS LA TUYAUTERIE MENTALE;-))))))
    MES BIZZZ 😉  ET BON COMBAT CONTRE LA MALADIE DU CUL !

  6. Je souhaite réagir au commentaire de Jean-Noël
     
    Le problème, Jean-Noël, est bien que cette femme soit devenue une CATIN RÉPUDIÉE…au motif qu\’elle a aimé (ou pas, on n\’en sait rien après tout sur les "conditions" dans lesquelles elle a perdu sa virginité… Mais où va-t-on ? qui va OSER demander à un homme s\’il est vierge et avec qui et où et comment ?), au motif qu\’elle a été déflorée par un homme autre que celui qui s\’arroge aujourd\’hui le droit de toute-puissance sur un autre être humain. Autrement dit, la femme n\’aurait pas le DROIT, n\’aurait pas le CHOIX de disposer de son corps, de ses désirs, de ses sentiments, de son ÊTRE ?
    Je rappelle que la majorité sexuelle, en France, est fixée à 15 ans (16 en Suisse, 13 en Espagne).
     L\’autre énorme scandale c\’est que la justice française, théoriquement laïque, fasse le jeu de la discrimination qu\’elle dénonce par ailleurs en créant la HALDE et aille chercher dans les alinéas de ses sombres articles de loi une raison de légitimer les raisons de ce divorce à l\’heure où le consentement mutuel suffisait à le bâcler en trois mois sans qu\’aucun des époux ait une seule raison à évoquer mais seule sa volonté à affirmer.
    Je t\’avoue ma perplexité lorsque je lis ce que tu écris :
    "LA JUSTICE LUI OFFRAIT UN NOUVEAU DÉPART"
    Etait-elle donc hors la loi ? Avait-elle commis un crime ? N\’est-ce pas suffisant que son intimité soit déballée sur la place publique ?
    A qui profite cet étalage médiatique ?
    A qui profite cette menace "voilée" ?
    Pourquoi les femmes musulmanes font-elles la queue (sans mauvais jeu de mots) pour se faire réparer l\’hymen dans les cliniques ?
     
    Peut-être as-tu raison sur le fait que cette femme aimait son mari…au point de croire qu\’il l\’aimerait, lui-aussi, de manière inconditionnelle, telle qu\’elle est, hymen ou pas…
    Alors, mariage d\’AMOUR ?
     
    Laurence

  7. Je suis d\’accord sur un point, il faut que toutes les femmes de ce pays aient les mêmes droits. Le mariage forcé est un viol qui oblige légalement une femme a écarter les jambes. Il faut dénoncer ces pratiques vivement, elles dressent des différences entre les femmes et entre les communautés en favorisant les actes de racisme. Le con-joint était un converti, il y a de quoi craindre effectivement que les fondamentalistes n\’imposent leurs lois.
    Le débat de la virginité de la femme sens le souffre, sa virginité n\’appartient qu\’à elle, considérer que c\’est un droit pour l\’homme est une atteinte grave aux droits de la femme. LO je te remercie pour le lien, je vais le lire tout de suite. Bisous à toutes et à tous

  8. Il me vient un commentaire :
    "le goujat" ayant, avant de la rendre publiquement à son père comme une marchandise avariée, consommé le produit et pris son pied !
    Il ne lui est sans doute pas venu l\’idée de retenir ses élans… A bon entendeur

  9.  
    Il me fallait comprendre l\’histoire…. : http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2274/articles/a376444.html
     
    Ce mariage n\’était pas imposé. Cétait, au moins pour la jeune femme, un mariage d\’amour.
    Son malheur est simplement d\’avoir été une première fois amoureuse durant 4 ans d\’un homme (l\’histoire ne dit pas s\’il était de confession musulmane) à qui elle a "cédé" (pffffft !) et qui l\’a ensuite laissée tomber.
    Alors, oui, elle mentait par omission sur sa virginité SI on considère qu\’elle avait ce compte-là  à rendre.
    Mais elle comptait sur l\’amour de son mari…
    Ainsi que s\’achève l\’article ci-dessus référencé : "elle croyait qu\’il était un type bien"
    Il est intéressant de prendre connaissance de la manière dont toute cette histoire est arrivée aux oreilles de la presse…
    LO

  10. Tant que dans les familles, et pas seulement musulmanes, les filles seront élevées en position inférieure par rapport aux garçons, le problème à l\’âge du rapport homme femme dans le couple continuera de se poser tel qu\’il est actuellement. La société, par rapport aux années 1970, est un bond en arrière, et les familles de religion musulmanes ne sont pas responsables de cette situation.
     
    Promenez-vous sur Internet, et vous pourrez vous rendre compte de l\’évolution de la situation (sites d\’annonces, forums notamment), de la manière dont des hommes parlent des femmes.
     
    Cette affaire ayant été rendue publique va obliger à un examen de conscience, faute de quoi ce type de procédure sera utilisée par la femme contre son mari ou l\’inverse, c\’est-à-dire par celui des deux qui est mal traité par l\’autre dans le cadre du couple.
     
    Faute de quoi, les procédures en annulation de mariage, même après des années, pourraient supplanter les procédures de divorce.
     
    Je suis au regret de constater que l\’accroissement du chômage a contribué depuis une quinzaine d\’années au moins à rabaisser de plus en plus de femmes, à la maison mais aussi dans les relations de travail. 
    Les procédures de divorce explosent, les procédures en harcèlement au travail explosent aussi.
     
    S\’agissant de l\’union civile qu\’est le mariage, les personnes maltraitées, majoritairement des femmes, pourront désormais intentéer des procédures en annulation, même après plusieurs années de mariage, en se basant tout simplement sur le caractère de son conjoint et considérer qu\’elles ont été trompées et qu\’il s\’agit là aussi d\’une tromperie sur les qualités essentielles de la personne. Et oui, messieurs les machos (je ne parle pas des autres hommes), si vous ne voulez pas vous voir imposer par votre conjointe demain ce type de procédure, vous allez devoir vous amender (cesser d\’alloir voir les prostituées, notamment quand votre femme vient d\’avoir un bébé, ou les masseuses de vingt ans, être prévenant à la maison, partager les tâches ménagères, sortir de votre rapport à l\’autre de dominant permanent, etc).
     
    Sinon, vous risquez de devoir quitter le domicile conjugal, au même titre qu\’un "poivrot" qui battait sa femme, mais aussi de payer des indemnités financières très élevées, car les conséquences financières d\’une annulation sont plus conséquentes que celles d\’un divorce. La réforme de 1975 a instauré le consentement mutuel, la procédure en annulation permets à toutes les femmes bafouées d\’attaquer leur conjoint sous l\’angle de responsabilité, comme c\’était le cas avant 1975.
     
    Nous sommes dans un pays où tout va mal, et où dans tous les domaines, les procédures civiles vont continuer d\’exploser.
     
    Mesdames, n\’hésitez pas, lisez le Code Civil et le Code de Procédure Civile, beaucoup plus intéressant pour vous que le Code pénal ! Allez-y, défendez-vous !
     
       
     
       
             
     
     
       

  11. Nous serons de plus en plus dans une société procédurière à l\’américaine avec des indemnités conséquentes, et quand on touche au portefeuille en général, ça fait davantage réfléchir… C\’est une évolution en bien ou en mal ???

  12. En bien ou en mal ? Peu importe. Comme je l\’ai déjà dit à Claire, quand on a été bafouée, traite comme une moins que rien, on doit se battre pour faire reconnaitre ses droits, une manière de reprenndre sa dignité.
     
     

  13. C\’est justement de cela qu\’il est question tout le temps : la dignité des femmes. Merci Yves de le souligner.
    Bises et très bonne semaine à tous

  14. Il y un autre truc qui m\’énerve : pourquoi monsieur le macho doit garder l\’appartement pendant que madame doit se démerder pour trouver un autre logement, en étant même dans certains cas à la rue avec les enfants ?

  15. S\’il est une chose terrible, c\’est bien que la virginité d\’une femme puisse être une question: mais, si elle a librement choisi son mari, alors son choix était peu judicieux. Qu\’elle ait cédé au bout d\’une nuit ou de quatre ans ne devrait avoir aucune importance: c\’est son corps, son hymen et elle en fait ce qu\’elle veut. S\’ils s\’aiment vraiment,  elle n\’aurait pas eu besoin de lui mentir et lui de refuser une femme sous prétexte qu\’elle n\’eusse pas vécu dans son attente.  Quoiqu\’il en soit, la loi sera bien mal inspirée de s\’aventurer sur ce terrain: cette question relève de l\’intime, pas du social. L\’état laïque n\’a pas vocation à trancher une question qui relève des croyances d\’une communauté. Peut-il interdire à un homme de vouloir une femme  vierge? Pas plus qu\’il ne lui prescrit d\’épouser une blonde ou une brune. C\’est à la société civile de refuser que la sexualité féminine soit une question, mais, là encore, a-t-elle le droit de s\’imiscer entre les époux? Au fond, le désastre vient de ce qu\’une question privée devienne une affaire d\’état. Ce qui est terrible, c\’est que c\’est elle qui a voulu l\’annulation du mariage parce qu\’elle était répudiée. Comment, pour la défendre, peut-on contester la décision du jugement? Quant à sa forme, elle est malheureuse: en aucun cas, il ne faut laisser entendre que la virginité justifie l\’annulation en elle-même. Il faudrait souligner que c\’est le décalage entre les époux, l\’incompatibilité qui en est la cause.

  16.  
    L\’article du Nouvel Obs l\’explique très bien…La femme a fini par accepter l\’annulation parce qu\’elle vivait un enfer…Le fond du problème reste le même quelle que soit la formule (annulation, divorce) : pressions religieuse et familiale = je me tais = je prie Allah pour que ça passe…
    Blonde, brune, c\’est une question de génétique
    Vierge c\’est une question d\’intégrité (pour ce qui concerne la foi musulmane MAIS aussi catholique, il faut le rappeler même si elle a "évolué" sur le sujet)
    et là tout à fait d\’accord : personne n\’a à en juger…
    Quant à l\’appel initié par Rachida DATI, n\’importe quoi…

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s