TENTATIVE D’EMPOISONNEMENT ET MISE EN DANGER DE LA VIE D’AUTRUI

LE BLACK OUT N’EST PAS POUR DEMAIN…

Consommateurs, blogueurs UNISSONS-NOUS
ÉCHANGEONS NOS ADRESSES MAIL POUR AGIR PLUS VITE ET BIEN… NON A LA CENSURE

Article modifié le 19 février 2011 en raison du transfert du blog, qui m’oblige a tout vérifier, et je constate qu’un certain nombre des liens de cette publication ont été effacés sur le net.

Pourtant cette contamination a porté le nom de « scandale du siècle », et si vous chercher sur Internet, vous trouverez encore aujourd’hui de nombreuses trace de cette triste affaire, qui n’est en rien un hoax.

« Suite à mon dernier billet supprimé par France 2 parce que j’avais donné les noms de marque, ça y faut pas faire… La politique du pire (le silence) ne doit pas être la meilleure…

Je modifie mon billet puisqu’il est vrai que je ne devais pas donner de noms…. Pourtant, l’information n’est pas muselée, et les mails circulent…

Nous ne nous laisseront pas empoisonner sans rien dire, qu’on se le dise. Et rien n’empêchera l’info de se savoir. Les mails continueront de circuler, on en parlera et on affichera ce billet dans les blogs et dans les entreprises… Autant que les tableaux d’affichage soient utiles (servez-vous de tous les moyens à votre disposition) !

Donc je récapèpète depuis le début :

La société XXXXX, propriétaire de la marque XXXXX, et grossiste en huile, a acheté à vil prix un lot de 40 000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne.

Les X remplacent le nom de marque !

>>>Exerçant son métier, cette société a revendu avec profit cette huile à d’autres multinationales de l’agroalimentaire.

>>>Un contrôle a posteriori a mis en évidence la présence frauduleuse dans ce lot d’huile minérale destinée à la lubrification des moteurs.

>>>Même s’il n’est pas établi que ce mélange peu ragoûtant soit méchamment toxique, eussions nous eu affaire à des gens responsables que ce lot eût immédiatement rejoint la seule destination qui lui seyait : la poubelle.

>>>Que croyez-vous qu’il arriva ? Ces empoisonneurs dont l’avidité autant que la veulerie sont sans limite, ont néanmoins décidé d’utiliser sciemment cette huile pour composer leurs produits de merde.

>>>Le pire, c’est qu’ils ont eu l’accord des autorités (françaises et européennes) qui ont décrété que tant que les produits n’en contenaient pas plus de 10%, personne ne devait tomber trop malade. (Fi des personnes déjà atteintes d’une maladie et dont l’état peu s’aggraver… Si nous venions a obtenir par notre mobilisation le retrait pur et simple des produits de cette marque, quelle garantie avons-nous qu’ils ne seront pas distribués auprès des cantines publiques, scolaires ou (et) des hôpitaux et des maisons de retraites…)

>>>Ils ont 40000 tonnes à écouler, un peu plus de 5000 pour la seule France. Cela fait environ 100 grammes de saloperie par habitant à faire ingurgiter !

 

>>>La Grèce et le Maroc (et oui mesdames et messieurs…on y respecterait davantage la personne humaine que dans nos pays capitalistes ?), dont les autorités semblent moins irresponsables que les nôtres, viennent de réagir et d’interdire l’utilisation de tous les lots depuis le 1er janvier.

>>>Mais chez nous, dans les hypermarchés, il y a en ce moment dans les produits de la marque, mais aussi dans les marques des sous-traitants, des aliments contaminés à l’huile de moteur !

>>>C’est le Canard Enchainé qui a révélé l’affaire il y a déjà deux semaines, avec des reprises le jour même dans la presse nationale, puis plus rien, le black out a été instauré !

>>>La semaine dernière, le Canard publie une liste de marques et des types de produits concernés. Aucune réaction cette fois…

>>>Enfin hier, le Canard publie des notes internes de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires), qui montrent l’envers du décor, comment les industriels vivent la crise, en chiant dans leur froc et priant que l’info ne soit pas reprise et que le temps efface rapidement cette histoire.

>>>Il a été décidé hier en réunion de crise à l’ANIA de ne pas répondre au Canard Enchaîné formellement. Un projet de communiqué de presse, préparé la semaine dernière, a été réactualisé. (Voyez comme mon info est bonne…)

>>>Le communiqué de presse ne sera pas diffusé en proactif. Nous attendons la prochaine parution du « Canard Enchaîné » et les éventuelles reprises par la presse pour réagir… (Là c’est à nous de les y obliger, les éventuelles réactions ,mes amis, c’est notre place, c’est la liberté d’expression !) Mobilisons-nous pour les mettre au pied du mur !!!

Par rapport à l’article de mercredi dernier, cette nouvelle parution n’apporte pas d’éléments clés supplèmentaires et n’est pas à la une du journal. En revanche, de nombreuses marques sont citées, ainsi qu’une liste à la Prévert de nombreux produits incorporant de l’huile de tournesol, ce qui n’était pas le cas la semaine dernière, mais que l’on craignait…

La vérité serait bien mieux !!!

>>>Ces gens là sont capables d’importer n’importe quelle denrée alimentaire de l’autre bout du monde, dans le seul but de gagner de l’argent. Ils n’ont plus la moindre emprise sur la traçabilité des produits qu’ils achètent ainsi, qui peuvent être trafiqués, bourrés de pesticides ou de n’importe quelle autre mer2 !

Et qu’ils ne viennent pas prétendre le contraire, puisque cette sombre affaire en fournit une preuve éclatante.

>>>D’ailleurs un produit importé au prix le plus bas a une quasi certitude de mauvaise qualité, doublé d’exploitation des humains qui ont servi à le produire, triplée d’une pression sur l’emploi et le salaire des salariés français.

>>>Ce sont les mêmes qui vendent leurs produits au prix fort en geignant sur la hausse des matières premières, et nous gavent de pubs ineptes pour nous inciter à consommer des produits de plus en plus trafiqués dans des emballages bien polluants…

>>>Il faut lutter contre ces pratiques. Il faut lutter contre ces stakhanovistes du tiroir caisse, et il faut rappeler aux élus de ce pays (dont un à voir précédent billet) de quelque bord qu’ils soient, que c’est ça le libéralisme, et qu’ils sont payés pour assurer notre sécurité, pas pour signer des chèques en blanc aux multinationales de l’agroalimentaire !

>>>Comme on l’a vu, leur plus grande trouille est que le nom des marques s’ébruite, ce qui pourrait occasionner une baisse de leurs ventes et de leurs sacro-saints profits, ce qui les aveugle au point qu’ils soient capables pour cela d’empoisonner leurs clients sans remords. Je peux les rassurer sur ce point, l’information est en train de faire « le tour de la terre »…

>>>Alors, dénonçons-les, ces ministres pleutres, et vous, camarades lecteurs, relayez l’information selon vos moyens, parlez-en autour de vous, dans vos blogs, dans vos journaux, et surtout, CITEZ LES MARQUES, c’est de ça dont ils ont la trouille !Les marques concernées, à boycotter d’urgence et durablement, sont à votre disposition sur simple demande.

>>>Les produits susceptibles de contenir de l’huile empoisonnée sont les suivants : -Mayonnaise -Tamara -Sauce Béarnaise -Chips -Vinaigrette allégée -Surimi -Céleri Rémoulade -Soupe de poisson en conserve -Poisson pané -Paupiettes de veau -Thon et sardines à l’huile -Pâtes à tartiner chocolatée -Gaufrettes à la confiture -Barres céréalières et sucrées pour les enfants -Cookies ! Merci d’avance et faites tourner

Ci-joint le lien pour le communiqué de AFP, et aussi le contenu de l’article Wikipédia,

Ainsi en 2008, 2800 tonnes d’huile brute de tournesol importé d’Ukraine en France via par le port de Sète le 23 février 2008 étaient polluées par des huiles minérales (jusqu’à 4060 ppm (milligrammes par kilo) dans l’huile brute et 1100 ppm dans l’huile raffinée). Cette huile a été mélangée à d’autres huiles de tournesol et 4438 tonnes d’huile contaminées ont été mises sur le marché du 28 février 2008 au 4 avril 2008. Les analyses n’ont pas mis en évidence de polluants supplémentaires (dioxine, métaux lourds, composés aromatiques (HAP et PCB), diesel. La contamination variait de 305 mg/kg à 1040 mg/kg. La DGCCRF a demandé le retrait de la vente les bouteilles d’huile ainsi que les denrées alimentaires contenant plus de 10% d’huile contaminée. L’AFSSA et l’AESA) ont ensuite décidé un retrait partiel du marché. La Commission européenne a édité deux recommandations et a confirmé le 5 mai 2008, sur avis de l’AESA, sur la base d’une DJA de 20 mg/kg/pc/j. Elle a recommandé un seuil de 300 ppm maximum de contamination pour les denrées élaborées à partir d’huile contaminée. La Commission européenne a le 16 mai 2008 mis l’Ukraine en demeure de garantir l’absence d’huile minérale à un niveau inacceptable dans les huiles de tournesol exportées.

COMME VOUS POUVEZ LE CONSTATER… ILS SAVENT ET A CE NIVEAU ON PEUT PARLER DE TENTATIVE D’EMPOISONNEMENT ET DE RÉELLE VOLONTÉ DE NUIRE… »

Publicités

Une réflexion sur “TENTATIVE D’EMPOISONNEMENT ET MISE EN DANGER DE LA VIE D’AUTRUI

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s