COUPABLES DE SILENCE = COMPLICES !

 

Voir ça au troisième millénaire, c’est ignoble !

Voila, j’étais chez mon médecin l’autre jour, et je suis tombée sur un article qui m’a profondément choquée. J’ai noté pour faire des recherches. Je vous livre le résultat qui se passe de mots. Celui qui s’exprime ici connaît bien mieux son sujet que moi !

Par contre, ce que je peux dire pour appuyer ses dires est ceci :

Que fait l’ONU, que font les chefs d’états ?

Je serais curieuse de savoir pourquoi je ne vois personne pour venir s’indigner ?

Souvent, lorsqu’on parle de l’esclavage, il nous revient aux oreilles que c’est de la faute des blancs, des français dans notre cas, bien que ces actes soient du domaine du passé, puisque l’esclavage est aboli. Nous en sommes encore loin !

Alors non seulement je m’insurge en entendant cette diarrhée d’accusations, comme le toxico n’est pas responsable de la culture et de la fabrication de la drogue. Mais le vrai coupable est et reste encore de nos jours, celui qui vit de ce trafic, celui qui enlève des êtres humains pour en faire commerce, ou pour s’en servir à son usage personnel, tout comme celui qui les achète en toute connaissance de cause, pour ses basses besognes.

Oui, vous avez bien vu, l‘esclavage est toujours culturellement et économiquement parlant, une affaire qui marche.

Vous avez un article principal ici, et plusieurs autres liens complémentaires en bas de page, pour bien vous montrer que non seulement ce n’est pas un acte isolé, mais qu’en plus c’est un fait récurent, dont de nombreux gouvernants sont informés, l’acceptent comme étant normal parce que conforme à leur culture, ou à celle de ceux qui leur sont utiles…

Les gouvernements occidentaux sont coupables, car s’ils ne trafiquent pas les êtres humains, ils ferment les yeux et entretiennent de bonnes relations avec les pays ou se pratique la traite au vu et au su de tous. J’appelle cela de la complicité !

Ne détournons pas les yeux, parce que demain cela peut être nous les victimes d’une autre chasse aux esclaves… La roue tourne, Mesdames et Messieurs les parlementaires de tous pays. Devrons nous attendre encore longtemps avant de vous voir prendre les bonnes décisions pour faire respecter les droits de l’homme, en France aussi, avec le respect des lois dans le cadre des mariages forcés et/ou polygames, de la traite des femmes ou des enfants pour servir d’esclaves domestiques dans les pays européens ?

On nous endort à longueur de journées avec tout un tas d’insanités politiciennes, sociétales et/ou peoplesques (burlesques), alors qu’il se passe encore des faits graves et d’un autre âge, qui ne devraient plus exister puisque l’esclavage est aboli. Ce crime contre l’humanité sera attribué à qui cette fois ?

Qui sera le prochain bouc émissaire ???

Quand seront jugés les coupables en cours internationale, le jour où il n’y aura plus de pétrole ou le jour où les poules auront des dents ?

Il faut savoir que pour certaines ethnies, il est culturellement admis, voir même recommandé, de faire la traite des mécréants, là où notre religion nous recommande, à nous, d’aimer notre prochain.

Alors à tous ceux qui savent et qui ne font rien je dis de se conduire avec dignité. Vous croyez que vous arriverez à modeler ceux qui sont chez nous pour en faire des hommes modernes, éduqués et responsables, capables de changer la face du monde ?

Et s’il n’en était rien.

Et si c’était au contraire la déferlante de l’obscurantisme, avec son charroi de bouleversements « imposés » à notre culture ????

Publicités

Une réflexion sur “COUPABLES DE SILENCE = COMPLICES !

  1. A l\’origine l\’esclavage était tout à fait légal et c\’était un commerce que nul ne réprouvait.
    Contrairement à ce que disent et veulent faire croire certains idéologues et extrémistes, il n\’y avait pas que les européens et les américains pour vivre de l\’esclavage : chacun y trouvait son compte : Des barbaresques et des arabes capturaient des noirs lors de razzias et les vendaient eux plus offrant sur des marché à Alger ou Tunis ;
    En Afrique, des chefs de tribus noirs vendaient des noirs d\’autres tribus capturés lors de combats entre ethnies. Depuis plus d\’un siècle le commerce d\’être humain est illégal mais il existe sous d\’autres formes plus insidieuses. Chaque année, on apprend que des asiatiques, des africains sont traités comme des animaux  par de riches émirs du golfe persique.
    D\’autres parviennent à s\’échapper d\’ambassades ou de consulats où ils travaillaient pour rien et presque sans nourriture et sans sommeil ; chez nous, combien de fois avons nous entendu parler de ces bourgeois de la bonne société, bien sous tous rapports, qui sont dénoncés par une jeune africaine ou une jeune asiatique qui travaillait pour eux et devait céder aux caprices du maitre de maison  sans avoir droit au moindre égard ? 
    Mais voilà, ces gens sont des puissants qui détiennent ls sources de l\’énergie, d\’autres sont couverts par leur statut de diplomate et les troisièmes possèdent des entreprises ou sont de riches actionnaires qui jouent un rôle non négligeable dans l\’économie du pays ! Donc on n\’entend rien, on ne voit rien et on ne dit surtout rien !
    Mais cet esclavage, ne commence t\’il pas avec ceux qui font travailler des immigrés au noir été comme hiver pour un salaire de misère tout en leur demandant de payer un loyer pour la couche qui est censée être leur chambre ? Seuls des scandales parfois dénoncés par la presse permettent à quelques uns d\’être sauvés. Mais face au mur de l\’argent et de la politique, que représentent quelques miséreux venus chercher de quoi survivre en Occident ou dans un pays devenu riche ! Rien malheureusement ! Trigwen

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s