PHILO DU MERCREDI APREM ET LIBRE ARBITRE…

« L’homme porte en lui la semence de tout bonheur et de tout malheur. »  Sophocle

Cette pensée pour débuter ce billet concernant la volonté et le libre choix. Je pense que parfois certaines personnes peuvent nous induire en erreur, volontairement ou pas. La période actuelle porte à faire tout et n’importe quoi sans se préoccuper des conséquences, ou plus simplement à les ignorer. Et à la grâce de Dieu ???

Et après on entend beaucoup les gens qui disent : « Je n’ai pas eu de chance ». Comme s’il fallait se trouver des excuses de destinée, pour s’exonérer de ne pas avoir été prévoyant ou imaginatif. Hors, que faut-il pour être prévoyant ?

Il faut simplement réfléchir quand on entend des salades. C’est tout. Et ne pas prendre tout pour argent comptant, ça s’appelle le libre arbitre. Maintenant il ne faut pas non plus se cantonner à l’immobilisme pour autant, car qui ne prend pas de risques… Ne prend pas de risques. En bien ou en mal…. C’est là où je voulais en venir.

Je disais hier justement à une personne de Cap Emploi que lorsqu’on est salarié on est handicapé. J’explique le fond de ma pensée : quand on a un boulot, on « se croit tranquille », en toute bonne foi. Hors regardez ce qui se passe, les boites ferment ou délocalisent. Mais le salarié lui a un fil à la patte ! Tant qu’il « a » un job, il ne cherche pas à améliorer sa situation….  Il est PAT !

Pour ceux qui connaissent les échecs, est « PAT » le roi qui ne peut bouger sans se mettre en échec, mais qui n’en est pas moins bloqué. Et la partie est finie !

De même, lorsqu’on s’est trompé de chemin, est-ce la faute du GPS, ou de celui qui a suivi les indications sans y penser ? Nous avons tous un cerveau, c’est ce qui nous rend égaux. Je fais donc en sorte de l’utiliser au mieux, en me servant de ses possibilités tous les jours de ma vie, et je décide de ma route.

E. P. M. pour ceux qui complotent pour faire du mal aux autres !!!

Publicités

19 réflexions sur “PHILO DU MERCREDI APREM ET LIBRE ARBITRE…

  1. Je milite lol, jusqu\’à la prochaine fois… Tite musique douce pour finir la journée tranquille ? Bisessssssssss

  2. J\’ai toujours eu le goût du bonheur…. je crois que cela m\’a sauvé de beaucoup de choses et je crois qu\’en plus je peux en offrir en partage… y a du rab… ;o))))Smouickssssssssssssssssssssssssssssssssss.

  3. Nina Simone pour te lire , tu ne pouvais pas me faire plus plaisir! ton texte est tout à fait clair et plein de force!

  4. Tu as raison, ceux qui subissent la fermeture de leur site pouvaient le "savoir" il y a un, deux ans en arrière et prendre les devants, au lieu d\’attendre le "gros" chèque et leurs deux ans d\’allocs équivalentes à leur salaire. La preuve que les allocs de chômage devraient être les mêmes dans tous les cas, 57,4% du salaire moyen de la dernière année d\’activité. Et la différence pourrait être investie dans la création d\’emplois nouveaux.

  5. Le bonheur c\’est comme la présidentielle, faut en avoir envie, le vouloir très fort, y penser tout le temps avant et s\’en occuper au quotidien ensuite au lieu de prendre l\’autre pour un meuble ou sa bonne à tout faire ou son bricoleur, selon qui on est, c\’est valable dans les deux sens.Je retourne à mon ménage, bon après-midi.

  6. pour gringo,parce que tu rales toujours!essaie de mettre un billet constructif sans dénigrer.je plaisante,je sais c\’est lourd!rosine,je sais ce qu\’il y a dans les assiettes,je n\’ai méme pas besoin d\’aller voir la vidéo!c\’est d\’ailleurs pour cela que je vais plus au restaurant et que je ne mange plus de viande.et pourtant!!!!

  7. Je suis heureuse de te dire "bonjour !" ce matin.Et à ma Hulotte aussi.Et aux autres itou.Sacré sujet que "le bonheur" quand il est abordé par le biais du problème de l\’emploi !J\’imagine tout à fait la tête de ta conseillère à Cap Emploi !Bisous !LO

  8. La vérité ? Elle n\’y avait jamais réfléchi sous cet angle là et elle a eu l\’air étonné. Et pourtant, si l\’on y cogite un peu ce n\’est pas faux. Par le contrat de travail, le patron prend "une option" sur nos vies. A savoir qu\’il "achète" du temps qui nous appartient pour que nous le consacriions à la croissance de SON entreprise !!! Mais ce temps, nous le perdons en totalité sur notre temps de vie. Et le pire est que ce temps de vie qui est perdu pour nous contient lui aussi du temps de cerveau pour optimiser NOS vies. Nous devenons des petits robots productifs pour AUTRUI. "Métro, boulot, dodo" = ça veut bien dire ce que ça veut dire… Les salariés devraient avoir un temps de formation obligatoire et effectif tous les ans pour réfléchir sur une éventuelle reconversion, On commence tout juste à en parler. Parce qui profite du droit à la formation actuelement ? Peu de monde, et quand la boite tire le rideau, on fait quoi ??? File d\’attente à l\’Assedic… Toujours sans réfléchir !!!!!!!!Hors si le patron nous paye pour le travail effectué, il devrait aussi nous payer du temps pour réfléchir pour NOUS. Sur la reconversion éventuelle, sur la vie, sur les objectifs familiaux, sur tout. Et ça créerait des emplois. Parce qu\’on "PERT" notre temps pour un patron qui n\’a rien à fiche de nous, et qui prend son bateau pour partir en vikende… En fait, est-ce que le travail, tel qu\’il est, permet de "gagner sa vie". Je ne suis pas d\’accord. Il permet de manger et de payer les factures parfois (mais ça relève d\’une bonne gestion de notre part, ou pas). Mais on ne gagne pas sa vie… Gagner sa vie, ça voudrait dire :"ETRE LIBRE" !Bon, là c\’est philo du jeudi matin lol.Bisesssssssss et bonne journée

  9. Et puis, il faut "AUSSI" réfléchir sur le bonheur au travail, puisque le travail (et sa préparation) c\’est pratiquement un tiers de nos vies…….Bisessssss

  10. Le travail salarié n\’est pas fait pour nous enrichir financièrement; pour que ce soit le cas, il faudrait que nous soyons moins nombreux. Ce qui compte est de faire ce qui nous plait, de traverser la vie le mieux possible, sachant que nous ne sommes que de passage, que, riches ou pauvres, le bout du chemin est le cimetière.

  11. On demande toujours aux jeunes ce qu\’ils veulent faire plus tard, alors qu\’il vaudrait mieux leur donner des bases de réflexion pour utiliser au mieux leur temps. A savoir, comment utiliser le moins de temps possible pour gagner le maximun, et trouver surtout comment hein… Voire gaspiller le moins de temps possible dans un emploi salarié pour pouvoir en parallèle créer sa boite, avec pour seul objectif l\’évolution ! Evolution dont un patron n\’a rien à fiche… Mais en terme de bonheur personnel ça compte énormément. Et puis ne pas avoir peur d\’essayer car je crois qu\’il n\’y a rien de pire que de se dire un jour "ha, si j\’avais su…". Au pire il vaut mieux (selon moi bien sur) se casser la gueu… en ayant essayé, plutôt que se la casser tout court de n\’avoir rien fait. Et réfléchir aux conséquences, toujours et pour tout, afin de ne prendre que les bons chemins. Toute la vie se résume à un chemin… Bisesssssssss et bon aprem à tous

  12. Tu nous as mis "El Nina" pour nous faire avaler tout ça …De toute façon dès que l\’on travaille … pour gagner de l\’argent … on est fichus !!! Faut travailler pour le plaisir …Solution ??? El Gringo tu as ça dans ta manche ?Je ne cherche plus … il est trop tard ! Maintenant je milite "aux retraitéezenkoler" … et … je milite … erre …

  13. Evidemment ! Si on ne peut pas tout prévoir sur le long terme, je savais déjà quand j\’étais jeune que je ne serai jamais riche. A chaque fois que je changeais de maison, ce qui m\’intéressait était mon poste suivant et l\’ambiance générale avant le salaire. Ceci dit, je savais que je ne franchirai jamais une limite : toujours garder mon indépendance financière, que mon salaire soit suffisant pour payer le loyer, les impôts et les factures, sans dépendre d\’une aide quelconque, CAF, famille ou conjoint.Sinon, j\’aurais fait comme mon père, j\’aurais picolé pour compenser le manque d\’intérêt du job et je serais à la retraite aujourd\’hui.Pour moi, il était hors de question de choisir une branche qui ne me plaise pas ! C\’est ainsi que pour moi les trente dernières ont "glissé".Le plus difficile est pour chacun de trouver sa voie, tous les goûts étant dans la nature.Ceci dit, les dirigeants d\’entreprise actuels ne comprennent pas du tout ça. De même que de savoir si on est heureux ou non dans sa vie personnelle, ils s\’en fichent, ils ne veulent même pas savoir, et si tu as un blog, certains ne t\’embaucheront pas, voire te licencieront, je l\’ai appis à mes dépend l\’an dernier.

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s