LA LOUISIANE… DU PARADIS A L’ENFER…

Horreur… Un oiseau de mer est méconnaissable. Il se bat pour se libérer du pétrole à la grande plage d’Île Terre Est, en Louisiane :




Impuissant, un pélican est assis d’un air résigné sur le littoral, ses plumes engluées par le pétrole, il est incapable de voler ou de se nourrir :



Les photographies de la faune et de la flore couvertes de ce magma huileux laissent deviner l’empreinte « é’con’logique » et « é’con’nomique » de la catastrophe. Mais maintenant les animaux se noient dans le fumier, aussi épais et collant que la mélasse, mais beaucoup, beaucoup plus difficile à nettoyer !

Victime, un oiseau mort se trouve sur le dos comme dans un torrent de bourbe. La marée le porte au rivage :



Le groupe pétrolier impliqué a échoué dans ses tentatives répétées d’arrêter la fuite qui s’est maintenant étendue de la Louisiane à l’Alabama et au Mississippi pour clapoter jusqu’aux rivages des côtes blanches de la Floride.

Le danger se déplaçant, un modèle créé par ordinateur montre comment le pétrole pourrait s’étendre dans l’Océan Atlantique…



La saison des ouragans dans l’Atlantique a commencé le 1er juin et durera jusqu’en octobre. La perspective d’une tempête massive étendant d’autant plus le pétrole (…), gênant les efforts de réparation au chapeau de la fuite, est effrayante !!!

Tiré d’un mail envoyé par Yann, je vous laisse juges…


Dés l’explosion de la plate-forme pétrolière, j’ai su que nous étions au début d’une nouvelle catastrophe écologique, mais je n’avais pas osé imaginer qu’elle durerait aussi longtemps, ni qu’elle serait de cette ampleur. Nous sommes en droit aujourd’hui de nous demander si tout ça finira un jour…  Et pendant ce temps là… Le directeur…



Moi ça me donne envie de gerber

Publicités

20 réflexions sur “LA LOUISIANE… DU PARADIS A L’ENFER…

  1. Voilà pourquoi j’avais besoin de nouvelles catégories… J’avais "actualité et politique" qui était devenu un foutoir au fil du temps. Maintenant je peux séparer l’écologie, l’économie et autres… E’Con’Logie : c’est pour tous les minables qui nous pourrissent l’environnement ou la santé, et Dieu sait s’il y en a !!! Bisesssss et bonne fin d’aprem

  2. j’ajouterais que les ricains sont capabvles d’envoyer une sonde sur mars avec une précision de quelques métres et ils ne sont pas capables d’arréter une fuite de pétrole à 1500 métres de profondeur!une autre réflection,pourquoi lorsque l’on fait des forages à grande profondeur,n’est il pas prévu les solutions en cas de catastrophe?loup blanc vient de m’envoyer un amil avec une photo qsui pourrait te servir,je te transfére

  3. sinon,l’équipe de france rentre à la maison;YOUPY!!!!!!!!!!!!!!!c’est la france de sarkozy qui a perdu et pas la france ces petits!

  4. J’ai regardé le match aussi Patrick, j’étais prête à parier qu’ils allaient avoir un sursaut d’orgueil salvateur… Et bien même pas… Si vous cherchez un hôtel gratuit pour les vacances, il y en a un dont les chambres sont encore payées pour quelques jours… Par la fédé… Bisessssss et bonne nuit à tous

  5. C’est catastrophique, on est entrés dans la phase m’enfoutisme. Ce n’est pas demain que tout rentrera dans l’ordre, et avec le foot tout le reste passe à la trappe… C’est tout juste si l’on parle du procès Kerviel pour (dire) que Bouton est un incapable puisqu’il n’a rien vu… Tout ça est magouille et compagnie, il n’y en a que pour le fric !

  6. Le pire est que BP savait qu’il y avait une légère fuite qui s’échappait au fond. Ils ont d’abord jugé qu’elle était sans importance et ont préféré continuer de pomper, rendement et dollars obligent. Ils pensaient que cette « petite fuite se perdraient dans l’immensité de l’océan. Lorsque la fuite est devenue importante, il était trop, tard et on voit maintenant la catastrophe à laquelle on assiste.

  7. Devant la colère dub gouvernement américain et l’intervention musclée d’Obama en personne, BP est prêt à payer des milliards de dollars pour réparer les dégâts et indemniser ceux qui sont victime de cette erreur. C’est un aveu de culpabilité manifeste. Bien sûr les dividendes des actionnaires risquent d’être infimes mais derrière cette acceptation d payer se cache un besoin urgent de ne pas perdre de marché.

  8. Ne pas payer exposerait BP à la colère des consommateurs et à des réactions qui, toucheraient l’entreprise de plein fouet. Accepter de payer fait partie d’un vaste plan de communication et de tentative d’apaiser la colère pour empêcher un boycott de leur produits raffinés par des millions de consommateurs. Du cynisme à l’état pur.

  9. Cette marée noire me touche tout particulièrement car, en 1967, lorsqu’eut lieu le naufrage du Torrey Canyon et la première marée noire de l’histoire, je n’avais que 16 ans. Avec la permission de mes parents, je suis parti dans les Côtes d’Armor pour aider à nettoyer durant une semaine. J’en ai pleuré : cette cote de Granit rose où j’avais passé tant d’heureux moments, cet endroit chargé de souvenir était souillé, méconnaissable.

  10. Durant des jours j’ai transporté du pétrole dans des eaux puis j’ai aidé à nettoyer les milliers d’oiseaux englués dans cette merde. J’e n ai vu mourir alors que j’essayais de les délivrer de ce pétrole qui les étouffait. Combien ont ils été sauvé ? Je n’en sais rien mais j’avais une haine pour ces pétroliers qui tuaient mon pays natal.11 ans plus tard, ce fut le tour de l’Amoco Cadiz en mars. Je refis le même trajet et m’aperçus avec horreur que ce que j’avais vécu avant n’était rien à côté.

  11. Les côtes du Nord de la Bretagne étaient méconnaissables, un immense sentiment de désespoir m’a envahi comme beaucoup d’autres et nous nous sommes d’abord demandé si nous parviendrons à sauver ces côtes où si elles étaient perdues. Durant une semaine, avec des pêcheurs, des habitants, des militaires et d’autres gens venus d’ailleurs nous avons œuvré sans relâche pour tenter de sauver un maximum d’animaux et nettoyer au mieux chacun une partie des plages et des rochers.

  12. Quand je vois ce qui arrive en Louisiane et en Floride, quand je vois ces oiseaux mazoutés, un haut le cœur me surprend car cela me rappelle trop de mauvais souvenirs. Après des années de Procès, la société Amoco a fini par payer mais, à mon avis, elle na pas payé assez cher pour les dégâts causé à la faune, la flore et aux hommes dont le travail dépendaient directement de la mer.

  13. Ces compagnies pétrolières me dégoutent et il est grand temps que nous autres citoyens leur lancions un grand signe : Boycottons BP comme nous aurions du boycotter Total lors de la marée noire qui a envahi les Charentes et la Vendée. Leur faire perde de l’argent est la pire arme qui puisse leur tomber dessus et ça, ils n’ont rien pour colmater ! Trigwen

  14. Toujours le même refrain celui des compagnies internationales aux mains de certains groupe financiers, fric fric fric, même si demain le reste doit en crever, faut pas baisser les cadences hein ! ça me fait penser au film Avatar… ou l’on montre bien que le pire ce n’est pas les destructions mais le mauvais bilan financier… au moins ce film a aussi réussi à montrer cela sur les grands écrans.

  15. Je ne sais pas certaine de l’efficacité d’un boycott ? Personnellement je ne vais chercher mon essence ni chez BP ni chez Total, je prends mon carburant en grandes surfaces… Je te rejoins sur l’ensemble de tes coms et je suis tout à fait persuadée du bien fondé de cette action.Mais où est-ce que mon fournisseur passe ses commandes ??? Il n’y a pas assez de traçabilité !!! Bisesssss et bonne journée

  16. J’avais 16 ans moi aussi quand l’Amoco s’est échoué. La mer n’était plus qu’une soupe infâme et épaisse au lourd clapotis… Un souvenir terrible. Comme le sont les photos ci-dessus. L’homme a oublié le principal : donner un sens à la vie.Bisous Rosine

  17. Je suis entièrement d’accord, et d’autant plus quant on voit les écologistes qui se détournent de l’essentiel pour adorer le Dieu pognon, il n’y a qu’à voir la farce qu’à été le dernier sommet… Grrrrrhttp://www.lexpansion.com/economie/ushuaia-le-label-hulot-certifie-100-pourcent-rentable_24022.html

  18. IdemQuelle horreur …C’est tellement beau la Louisiane … Ils ont vraiment pas de bol depuis quelques années ces pauvres gensGros Bisous RosineCes images sont insoutenables …Et là ça fait loin pour aller les aider comme on avait fait pour l’Erika…Sinon j’y serais bien allée mais y a du boulot …

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s