LES EFFETS PERVERS ET MAFIEUX DE LA COMMUNAUTARISATION…

Lorsque vous êtes minots dans une cité sans cible sensible, il vaut mieux ne pas trop se faire remarquer… Il ne faut pas provoquer les grands frères qui  tiennent le quartier sous clef rendent service. Évitez autant que possible de bien travailler à l’école, éviter de réfléchir, et éviter en particulier d’être le premier de la classe !!!

Accessoirement si vous rendez quelques menus services  au gang à la communauté, on vous sera reconnaissant avec la possibilité d’évoluer rapidement vers un statut de  revendeur directeur commercial, ce qui est bien plus rémunérateur que  guetteur collaborateur.

N’ayez pas trop d’ambition, la gloire viendra à son heure. Si vous êtes bon lanceur, vous accéderez au grade de  caillasseur chef d’atelier.

Si vous êtes conducteur émérite et que vous échappez aux patrouilles lors d’une petite  expédition randonnée lucrative touristique en Espagne, vous serez promu caïd chef de groupe… Et si vous faites preuve d’un réel sens de l’organisation, vous pourrez créer votre propre  gang PME.

Si toutefois vous ne voulez pas choisir cette orientation professionnelle à risques, que vous soyez croyant, que vous sachiez faire preuve  de communautarisme d’abnégation, c’est un plus pour votre quartier, une voie royale s’offre à vous : vous serez prêcheur chargé de communication !

Et si par un heureux hasard vous bénéficiez d’un tempérament agressif joueur, que vous soyez égoïste ayez l’esprit d’équipe, que vous ayez rien à foutre du monde le sens de la communication vous pourrez devenir  le roi des cons champion du monde…

Moralité de cette petite histoire : envoyez péter tous ces  connards bons camarades, travaillez bien à l’école, devenez instruits et intelligents, ne prenez pas le risque de finir vos jours en prison, et gardez bien à l’esprit que parfois on est aussi prisonnier de ses propres comportements !


Publicités

10 réflexions sur “LES EFFETS PERVERS ET MAFIEUX DE LA COMMUNAUTARISATION…

  1. C’est un petit clin d’œil à un ami qui écrit beaucoup en barré, et surtout ça s’applique très bien à cette double communication qui nous amène où nous en sommes aujourd’hui. Je viens de voir le reportage sur l’Afrique du sud, où nos joueurs se sont fait remarquer par leurs comportements vis à vis des habitants de la ville où ils ont été reçus…

  2. Leur retour en France (la queue entre les jambes) peu glorieux n’arrange rien… J’eus préféré qu’ils sortent par la grande porte, ils auraient au moins assumé leurs actes jusqu’au bout devant leurs supporters et devant la presse… Bisessss et bonne journée à tous

  3. bon texte rosine et si réel.j’ai vu également le reportage et je m’étais dit,tiens,il faudrait que je trouve un article ou une vidéo sur ce sujetbon dimanche

  4. Oui Pat, je pensais bien que tu allais en parler aussi. J’ai essayé de montrer cette difficulté de la double lecture des problèmes des banlieues. Lorsque les minots sont instrumentalisés depuis leur plus tendre enfance pour devenir l’un des rouages de la mafia des cités, ce doit être difficile d’avoir une vie normale. Et si en plus on vient nous culpabiliser je trouve que c’est la goutte qui fait déborder le vase…

  5. C’est un problème bien difficile que celui là …Effectivement double lecture et c’est là tout le problème pour rester objectif et JUSTEBisous RoselyneLynette

  6. Je trouve aussi que tu as très bien traduit toute la difficulté de faire concilier les antagonismes que sont l’école républicaine et la culture des gangs. Après on s’étonne qu’il y ait de la violence à l’école…

  7. coucou rosine,il apparait que je ne peux pas non plus ajouter de commentaires,ni de messages à la révolution,compte tenu de ses préférences de communbications.nous y arriverons bien

  8. Ben je vais le lui dire aussi lol… Regardes si tu voir au niveau de tes préférences et je vais lui dire de regarder les siennes… Quelle galère ces changements !Bisesss et bonne soirée à tous

  9. Intelligent ou non, manuel ou intelllectuel, quand le marché a des creux et n’a plus besoin de toi, ça change pas grand chose, nous sommes tous des variables d’ajustement.

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s