LES CONDITIONS DE TRAVAIL EXTREMES DES DEPUTES EUROPEENS !

Des nouvelles toutes fraîchement parvenues de l’hémisleep européen, il faut que je vous les communique d’urgence. Savez-vous que les parlementaires européens ont un travail exténuant ? Avez-vous seulement conscience de leurs responsabilités, et du stress qui est le leur, petits canaillous que vous êtes ?

Voyons voir, ça gagne combien un député européen déjà ?

Salaire mensuel brut : 7665 €, hors frais. Ceux-ci sont remboursés sur la base des frais réels contre justificatif, encore heureux…  Sans compter les retraites

Mais qu’en est-il de l’absentéisme ?

Parce que, en tout état de cause, nous comprendrions mal que des salariés se rendent à leur travail quand bon leur semble, puisque nous-mêmes sommes astreints à respecter les engagements de notre contrat de travail, les heures d’arrivée, de départ, les pauses, tout est planifié à l’avance et nous devons nous y tenir sous peine d’avertissement, jusqu’au licenciement si le salarié fautif récidive.

Mais les loulous là ? Houuuuu les vilains 😈


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

30 réflexions sur “LES CONDITIONS DE TRAVAIL EXTREMES DES DEPUTES EUROPEENS !

  1. Un petit tour vite fait, je serai assez absente ses jours ci, je déménage… Je fais les cartons et je les défaits… Je dérange… Et je range… Mais je n’ai pas pu résister à vous faire suivre ce diaporama 😈
    Bises et bonne soirée

  2. Allons Rosy’n pas de jugement Hâtif ,
    Être dépité cela se Comprend ,
    Ecouter l’autre depuis un Bail ,
    Les Beaux Discours sont Indolents ,
    Et les Instants Chairement Festifs ,
    Sont bien plus tard pour la Canaille ,
    Sont réserver à d’autres Temps ,
    Le Député chacun le Sait ,
    Ne fait pas ça par Intérêts ,
    N’est pas Souvent un Membre Actif ,
    Mais garde en Poches tout son Argent ,
    En cas de retraite sans son Certif 🙂
    NéO~

    • Vi, et j’ai noté aussi que les salaires des dépistés européens sont tous alignés, quelque soit le pays d’origine des zélus… Mais ce qui est valable pour eux, ne l’est pas pour nous 😕 !
      C’est grâce à cette judicieuse disposition que nos entreprises peuvent délocaliser dans les pays de l’Europe de l’est, où ils peuvent emmagasiner de substantiels bénéfices 👿 !
      Bises et bonne nuit

    • Hé oui Annie, mais le sourire est un peu coincé… Ce n’est pas la catégorie « foutage de gueule » pour rien 😆
      Bises et bonne journée

  3. Et à ce tarif-là, même pas un petit oreiller moelleux… tu parles de conditions de travail ! 😦
    Bon déménagement Rosine
    Bisous

    • Ouais, c’t’une honte de les traiter de cette façon « indigne ». Ces braves gens sont des SDF (sans dortoir fourni)… Bon, j’vais avoir le droit d’aller à la cave 😆
      Bises et bonne journée

  4. Pour avoir visité l’Hémisleep européen cet hiver je peux témoigner sur les conditions de travails de nos députés…..comment voulez vous ne pas tomber dans un sommeil profond après avoir écouté un discours en italien puis un discours tchèque suivi d’un discours francais mais traitant de la politique technocratique sur le plateau de l’Aubrac !!?

    non vraiment les 7665 euros sont tout à fait justifiés !!! 😉

    • Certes, mais la tome doit être fournie après le discours, pour aider à la compréhension entre les peuples ? 😆
      Bises et bonne journée

  5. Tout d’abord, Rosyne ton fond est superbe …j’adorrre! Quant à ton reportage , c’est écroulant de vérité hélas et super bien fait ! mais tout compte fait, je suis mieux à ma place ! lol belle journée ma jolie avec plein de bisous

    • Je te remercie pour ton appréciation, j’ai passé beaucoup de temps pour trouver ce petit bijou, mais je ne regrette rien. Pour le billet : « écroulant » est le mot juste, il suffit de regarder les photos criantes de vérité…. 😆
      Bises et bonne journée

    • J’ai vu les commentaires de ton billet, et je ne vois pas très bien ce que viennent faire dans cette histoire les idées présupposées qu’elle « aurait pu avoir » ou pas ? Comme toi je reste dans l’hommage pour l’ensemble de la carrière, mais chacun est libre de ces opinions !
      Bises et bonne soirée

      • Je n’ai pas pu répondre hier, nous avons passé notre première nuit dans la nouvelle maison, après avoir travaillé toute la journée à monter les escaliers pour remplir les placards de la chambre…. Et cet après-midi le ramoneur est passé, la cheminée est opérationnelle 😆
        Mais tout se fait au fur et à mesure, il y a encore la plupart des affaires dans l’appartement. En particulier le canapé sur lequel je suis assise maintenant, qui partira en même temps que les meubles les plus lourds, démontables ou pas, dans le camion mardi prochain.
        Le chat a déménagé, avec son arbre, et il est complètement perdu. Il monte et descend les deux étages en miaulant à la recherche d’une nouvelle cachette qui n’existe pas encore 😀 mais ce matin il a essayé de vider un des tiroirs de rangement sous le lit de Thierry pour s’y cacher, sans succès !
        Bises et bonne fin de journée

  6. UE/Parlement: scandale de corruption

    AFP

    20/03/2011 | Mise à jour : 16:36

    Le Parlement européen (PE) s’est retrouvé aujourd’hui sous la menace d’un scandale de corruption touchant trois élus des deux principaux groupes politiques, dont l’un a déjà présenté sa démission, et l’institution a aussitôt ouvert une enquête. Les eurodéputés ont été piégés par le journal dominical britannique The Sunday Times.

    Ce dernier affirme que les trois élus, un Autrichien, un Roumain et un Slovène, tous également d’anciens ministres, se sont dits prêts devant des journalistes se présentant comme des lobbyistes à faire passer des amendements ciblés pour des sommes allant jusqu’à 100.000 euros.

    Premier à en faire les frais: le conservateur autrichien Ernst Strasser, ancien ministre de l’Intérieur, qui siégeait avec le groupe du Parti populaire européen (PPE, droite). Il a dû démissionner le jour même à la demande du leader de sa formation nationale, le Parti populaire autrichien (OVP),le vice-chancelier Josef Proell qui a jugé « creuses » ses « justifications ».

    Les deux autres députés visés sont un ancien vice-Premier ministre roumain, Adrian Severin, et un ancien ministre slovène des Affaires étrangères, Zoran Thaler, tous deux membres du groupe socialiste du PE. « Les allégations du Sunday Times sont graves et le Parlement européen les prend au sérieux », a déclaré à l’AFP le porte-parole du PE, Jaume Duch.

    « Le Parlement vient d’ouvrir une enquête sur ces accusations pour que les faits soient pleinement établis », a-t-il ajouté. « Les éléments en possession du Sunday Times sont en train d’être transmis au Parlement pour être attentivement examinés », a indiqué M. Duch.

    Le président du groupe socialiste, l’Allemand Martin Schulz, a déclaré à l’AFP avoir demandé à rencontrer les deux élus « le plus tôt possible, afin d’écouter ce qu’ils ont à dire » car « un article n’est pas un jugement de tribunal ». « Nous tirerons ensuite les conséquences nécessaires et appropriées », a-t-il expliqué. « Au cas où ces accusations seraient confirmées », a averti M. Schulz, « ce serait à mes yeux moralement incompatible avec les règles de notre groupe, même si c’était légal » et « je proposerais alors leur suspension ». « On ne peut utiliser un mandat socialiste pour défendre des sociétés privées et leurs intérêts », a-t-il souligné.

    Selon le Sunday Times, Adrian Severin a envoyé un courriel aux journalistes faux lobbyistes, disant: « Juste pour faire savoir que l’amendement que vous souhaitiez a été déposé à temps ». Peu après, il a envoyé une facture de 12.000 euros pour « services de conseil ». Zoran Thaler a lui aussi présenté un amendement, demandant par la suite que l’argent lui soit versé sur le compte d’une société à Londres.

    Le troisième député, Ernst Strasser, a déclaré aux journalistes: « Je suis un lobbyiste », avant de présenter un projet d’amendement via des collègues siégeant dans une commission et de demander un premier versement de 25.000 euros sur le compte d’une société qu’il détient en Autriche.

    Après que le Sunday Times eut dévoilé la véritable identité des faux lobbyistes, M. Severin a assuré n’avoir « rien fait d’illégal ». MM. Strasser et Thaler ont assuré qu’ils savaient dès le début qu’il s’agissait de journalistes et qu’ils voulaient simplement savoir jusqu’où cela irait.

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s