DIT A L’OG(R)E…

Extrait d’une conversation imaginaire entre François Fillion et Nicolas Sarkozy, en l’an de grâce 2011, juste avant le démarrage de la campagne électorale…  

Fillion : « Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Président m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou. »

Sarkozy : « Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’état, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’état en prison. Alors il continue, il creuse la dette. Tous les états font ça » !

Fillion : « Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? »

Sarkozy : « On en crée d’autres ! »

Fillion : « Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà ! »

Sarkozy : « Oui, c’est impossible ! »

Fillion : « Alors, les riches ? »

Sarkozy : « Les riches non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres. »

Fillion : « Alors, comment fait-on ? »

Sarkozy : « Fillion, tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade). Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres. C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus. Ceux-là, plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser. C’est un réservoir inépuisable. »

Extrait du « Diable rouge », d’après Antoine Rault, et arrangé à ma sauce, ces répliques sont attribuées aux personnages « Colbert » (pour Fillion) et « Mazarin » (pour Sarkozy)…

Publicités

5 réflexions sur “DIT A L’OG(R)E…

  1. Un texte bien connu qui est adapté à la situation actuelle et qui justifie cette publication, avec la vidéo d’hier. A cela j’ajoute le contenu d’un mail reçu hier, parce qu’il a toute sa place à la suite de cet article… Et parce que je mets de l’ordre dans ma messagerie… Ben oui, tout arrive…

    « ILS ONT PRATIQUEMENT TOUS ETE DECORES DE LA « LEGION D’ HONNEUR » A QUAND LA MEDAILLE DES « EVADES » FISCAUX ?
    >
    A l’aube d’une période d’austérité et d’un plan de rigueur pour la France, il peut être intéressant de connaître la liste (non exhaustive, tirée du « Nouvel Observateur » n° 2359 du 21 Janvier 2010) des personnalités qui ont fui fiscalement le pays pour s’installer en Suisse, ou dans un autre paradis fiscal. S’ils l’ont fait en toute légalité (achat d’une résidence en Suisse, séjour inférieur à 6 mois sur le sol français), il est par contre inadmissible que certains d’entre eux continuent à s’immiscer dans la vie politique française, en participant activement aux campagnes électorales, pour soutenir tel ou tel candidat, ou pire, en étant officiellement investi par l’Etat pour représenter la France à l’étranger, comme c’est le cas actuellement pour Alain Delon qui est le parrain officiel du pavillon français à l’exposition universelle de Shanghai.

    > Parmi les plus actifs dans ce domaine, il y a donc Alain Delon (à Genève depuis 1999),mais aussiJohnny Hallyday à Gstaad depuis 2006 (le concert du 14/07/2009 à coûté 500000 € payés par le contribuable Français), sans oublier Charles Aznavour (résidant à Genève), Patricia Kaas, Emmanuelle Béart (qui manifeste EN FRANCE pour que les français accueillent et nourrissent les « sans papiers » !….puis s’en retourne en Suisse, tranquillement… ) , Daniel Auteuil, Marc Levy et Michel Houellebecq etc….
    >
    > Parmi les sportifs on peut citer Alain Prost, Jean Alesi, Richard Virenque, et les tennismen Guy Forget, Richard Gasquet, Henri Leconte, Amélie Mauresmo, Gaël Monfils, Cédric Pioline, et Jo-Wilfried Tsonga qui payent tous leurs impôts en Suisse et n’oublions pas le français le plus populaire Yannick NOAH qui milite pour une France terre d’accueil mais vit aux USA et ne participe pas à l’effort financier français qu’il demande.
    > Moins étonnant, mais encore plus scandaleux, des Personnalités des affaires qui exercent actuellement (ou ont exercé récemment) un pouvoir politique économique ou financier en France, parmi eux :
    > Antoine Zacharias (Vinci), Claude Berda (AB groupe, TF1), Daniel Hechter (couturier) et Jean-Louis David (salons de coiffure, cosmétiques).

    > Mais aussi des rentiers et des héritiers, dont les fortunes ont été créées en France, avec la participation de centaines de milliers d’ouvriers français :
    > Eric Peugeot, Jean Taittinger (PDG de la société du Louvre, ancien ministre de la justice et député de la Marne), Philippe Hersant (patron de presse du Groupe Hersant), Corinne Bouyques (héritière de la fortune Bouygues), les familles Defforey (Carrefour), Mulliez (Auchan) et Halley (Promodès), tous résidant à Genève ou aux environs.
    >
    > Si ces gens n’aiment pas (fiscalement) la France, qu’ils la quittent et qu’ils l’oublient, et surtout qu’ils n’en profitent pas quand ils en ont besoin (comme par exemple pour venir s’y faire soigner).
    >
    > A tous les français qui vont se serrer la ceinture dans un proche avenir, nous proposons de boycotter les concerts, les disques et les livres de tous ceux qui ne participeront pas à l’effort de solidarité nationale et aux médias, nous demandons de ne plus offrir de tribunes télévisées (pour la promotion de films et de disques) aux artistes concernés et de ne plus faire de sponsoring aux sportifs exilés.

    > Aux députés nous demandons d’instaurer une loi pour qu’il ne soit plus possible pour un évadé fiscal de venir se faire soigner en France (dans un hôpital public) ni de représenter officiellement la France à l’étranger.
    >
    > Si vous pensez que ce message est légitime, faites le circuler. Il aura peut-être le pouvoir de ramener certains de ces égarés fiscaux à revoir leur position.
    > Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver le Député qui aura le cran de présenter un texte, et là, c’est pas gagné » !

    Bises et bonne journée à tous

    • Ben, pour dire le fond de ma pensée, je me demande s’il n’est pas déjà trop tard. J’aurais pris, dés 2007, des mesures drastiques de réductions des dépenses pour combler le déficit, avec un paquet conséquent de potiches en moins…..
      Et nous avons droit à des mesurettes seulement maintenant, à la suite de plusieurs années de gabegies de tous ordres 😦
      Bises et bonne soirée

    • Oui, mais le temps est resté mitigé, et lourd…

      J’ai craqué pour cette chanson. Au départ j’étais partie pour une chanson de Gainsbourg, mais les reprises ne collaient pas avec ce que j’aime. Uniquement des mauvais copistes, et pas de personnalité.
      Par contre, en cherchant avec Brassens, j’en ai trouvé deux sublimes. Une pour l’AJT, superbe, et celle-ci que j’ai choisi pour le Raslebolistan parce que c’est toute l’histoire de ce blog qui sort des consensus…
      Bises et bonne soirée

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s