Laissez-nous voter..

Monsieur le Président François Hollande

Messieurs et Mesdames les Ministres

Messieurs et Mesdames les Députés

Messieurs et Mesdames les Sénateurs

Objet : Votre irrespect du peuple français

J’accuse…

Vous êtes aux postes que vous occupez, par la volonté du peuple, et vous ne respectez pas la volonté populaire. Le peuple de France qui tient au respect des institutions -dont le Mariage fait partie- vous demande un référendum. Vous refusez, en niant la volonté populaire alors que la Démocratie présuppose le respect du peuple.

Si nous sommes en Démocratie, alors laissez-nous voter !

Vous prétendez que cette proposition était dans votre programme, mais que faites-vous des réels problèmes que rencontre notre pays, dont la crise et le chômage ne sont pas des moindres. A cet égard je vous informe aimablement qu’il serait temps de dire la vérité aux français, je veux parler de la destruction massive des emplois qui fait qu’il n’y a plus qu’un tiers de la population qui travaille, et, non contents, vous faites rentrer des immigrés d’assistanat qui plomberont la dette pour nos enfants. Les chiffres truqués du chômage ne trompent plus personne.  Vous n’avez aucune légitimité, puisqu’il faut vous le rappeler, ayant été élu massivement pour chasser votre prédécesseur de l’Elysée, et pour une grande majorité des français, votre programme est déjà terminé. Vous devez démissionner !  

Si nous sommes en Démocratie, alors laissez-nous voter !

Vous vous prétendez les représentants du peuple, mais le peuple est assez grand et instruit pour se représenter lui-même. Au lieu de décider à la place des citoyens, et puisqu’il y a un droit de vote dans ce pays, laissez-nous faire comme en Suisse, laissez-nous décider de ce qui est bien pour nous.

Si nous sommes en Démocratie, alors laissez-nous voter !

Vous donnez un piteux exemple de votre fonction lors des séances publiques dans l’Hémicycle, entre ceux qui se livrent sans vergogne à des crêpages de chignon, ceux qui jouent à des jeux vidéo et ceux qui dorment, tels des gamins qui n’ont pas conscience d’être la risée du monde. Vous devez démissionner !

Si nous sommes en Démocratie, alors laissez-nous voter !

Je me demandais pourquoi Jacques Chirac avait pu commettre la bêtise de dissoudre l’assemblée, au risque de faire passer l’opposition… Jusqu’à ce que je comprenne que les élections législatives tombent maintenant pile poil après les présidentielles, nous privant de ce fait de la possibilité de vous mettre en cohabitation. Nous sommes pieds et poings liés, comme qui dirait en dictature. Décidément le peuple est berné !!

Si nous sommes en Démocratie, alors laissez-nous voter !

Démissionnez !!

Patrick Poileau

PS : J’apprends in extremis que Monsieur Peillon fait la promotion de l’homosexualité dans les établissements scolaires…

Monsieur Peillon, juste une question un peu plus personnelle en ce qui vous concerne :

« Avez-vous des enfants scolarisés actuellement, et, si oui, est-ce que ces programmes hautement subversifs s’appliquent là où ils sont inscrits, ou est-ce que vous avez fait en sorte de réserver cette saleté à « la classe populaire » dans votre grand esprit de nivellement par le bas » ???

Clearstream : La fabuleuse histoire d’une Manipulation d’Etat décrytée !!! « E-NOR-ME »

Le véritable titre est « Manipulations, une histoire française », en six volumes (vidéos). Je ne suis
d’accord qu’à moitié avec ce titre, c’est pourquoi il ne figure pas pour cet article. Car, s’il s’agit ici d’une manipulation « française » elle est révélatrice des arcanes de tous les pouvoirs mondiaux, étatiques, financiers et industriels, qui nécessitent un plus large viseur si l’objectif est de
comprendre qui manipule qui ?


Et, au final, savoir qui était le candidat de quoi ?

C’est à cette question que je vous propose de réfléchir, avec les vidéos qui sont en bas de cet article. Personnellement je trouve « plus qu’intéressant » le fait que Pierre Péan admette que l’affaire Clearstream n’est montée en puissance qu’à cause de la rivalité Sarkozy-Villepin, et que cette histoire soit une porte ouverte sur les rouages (la rouerie) de la finance mondiale telle qu’elle se pratique.

Loin de moi l’idée de penser que ces pratiques ne concernent que la droite, car la finance a besoin de la politique autant que la politique a besoin de la finance. La finance utilise donc la politique et les
politiciens, ou les services occultes, comme elle respire, preuve en est tous ces politiciens de « gauche » qui gravitent autour des groupes « Bilderbers », « Le Siècle », ou la Franc-Maçonnerie…


C’est bluffant… Et sans cette ÉNORME connerie pour la lutte au sommet de l’État, nous serions encore dans l’ignorance la plus complète ! 

Bien au-delà de toutes les questions bassement politiciennes qui font nos choux gras habituellement pendant les (rases) campagnes électorales, en remontant avant la candidature de Nicolas Sarkozy en 2007, c’est bien dans les ressorts de « l’affaire Clearstream » qu’il faut savoir regarder dans son ensemble pour comprendre le fonctionnement de l‘État. En effet, et va savoir pourquoi, le candidat du système à cette époque là n’était pas Nicolas Sarkozy…. 

Le favori officiel, sans doute celui qui aurait été le plus à même « de ne pas faire de vagues », et de faire gagner la droite en 2012, ou les deux mon adjudant… Le favori de Jacques Chirac lui-même pour sa succession, et vous comprendrez pourquoi… Était bel et bien Dominique (Marie François René Galouzeau) de Villepin !!

Alors, je m’interroge, que devons-nous penser maintenant du résultat de 2012, alors que le favori des médias et de Jacques Chirac en 2012 a été… François Hollande ?


Le candidat du PS, remplaçant de dernière minute de DSK -directeur du FMI unanimement adoubé par le système-, François hollande, qui a si promptement annoncé « qu‘il ferait le contraire de ce que faisait son prédécesseur » et « qu’il ne prendrait pas de décisions »… Magnifique !!!

Après avoir visionné l’intégralité du document journalistique ci-dessous, il me vient l’idée que nous n’en saurons sans doute pas beaucoup plus dans les années qui viennent. Bien que je crois le gouvernement Hollande assez tenté de faire les poubelles, je vois assez mal comment tout pourrait être étalé sans dégâts sur la place publique, car il y a des « ficelles » de tous les côtés. A moins de vouloir  finir de décrédibiliser la classe politique dans son entier  ???

Mais ce document est à voir en entier pour ceux qui s’intéressent à la moralité douteuse de ceux qui nous gouvernent, malgré le temps qu’il demande. Ainsi que le « document Nautilus », dont l’existence est rapportée dans une des vidéos, et qu’il faut chercher hors des circuits traditionnels…  Énorme aussi !!!!

Que reste-t-il à sauver, au juste?

Je voulais vous faire suivre cet article, parce que je pense qu’il va vous intéresser. Moi je pense que la question méritait d’être posée : « qu’y a-t-il encore à sauver » ???
Que cela ne vous empêche pas de dormir. Douce nuit mes amis !

LA FIN DES SECRETS ET DES MENSONGES

15 avril 2012 Posté par benji

Il faut sauver le pays, le système, sauver la France même, mais on doit se demander également ce qu’il y a vraiment à sauver? Une réflexion intéressante qui nous viens du blog Hashtable.

http://media.urtikan.net/wp-content/gallery/037-jiho/jiho-37-03.jpg

Oui, la France est foutue, complètement corrompue par idéologies étatistes et anti-libérales qui ont de véritables boulevards sur les ondes et dans la presse : regardez, des communistes ont régulièrement les plus belles tribunes, sans la moindre honte pour les catastrophes dont leurs idéologies mortifères sont responsables. Et le peuple, les médias et les gouvernants en redemandent.

Oui, la France est foutue à cause de sa caste politique lamentable, totalement étrangère à ce que subissent ceux qui l’ont élue. Cette caste ne connaît pas le peuple. Elle se gargarise de ce mot dans ses discours, mais elle ne le fréquente pas, n’a jamais eu ses problèmes (ou plus depuis si…

View original post 1 520 mots de plus

SUITE DE L’AFFAIRE MERAH… (Je ne lâche rien !)

Une petite mise en garde s’impose avant la lecture de cet article. D’une part parce que je suis la cible d’une bande de pourfendeurs de la liberté d’expression, adeptes de la pensée unique politiquement correcte, qui veulent me faire taire… D’autre part, parce qu’avant de me châtier, moi, il serait bien de vous dire que cet article n’est pas de
ma plume, que la circulation par mail se fait et continuera à se faire, que comme moi il y en a un paquet qui l’on reçu, dont une bonne partie le fera suivre à nouveau…

Je ne suis que le petit grain de sable qui aime bien que les choses soient montrées comme elles ont été dites. C’est mon seul défaut, et j’ai la faiblesse d’y tenir, même si (et à cause de ça) vous ne m’aimez pas. Et puis, pour tout dire, je ne fais pas un blog pour être aimée. NON !

Je me présenterais plutôt aux présidentielles…. Quoique, ces temps derniers cet exercice n’a pas l’air simple non plus. Alors peut-être qu’un tout petit abonnement sur les réseaux sociaux me ferait le plus grand bien, je me suis laissée dire qu’on y riait beaucoup dans une certaine cave…  

Je cite :

« L’article suivant est une tribune libre rédigée par « Sam », un fonctionnaire de police affecté à la Direction Centrale du Renseignement Intérieur français.

En tant qu’officier de police judiciaire attaché à la direction du contre-terrorisme de la DCRI, je crois indispensable d’apporter un certain nombre de précisions sur l’affaire Merah.

J’ai rejoint la DCRI dès sa création en juillet 2008. Comme la plupart de mes collègues j’ai été enthousiasmé par ce projet, sa mission et les moyens dont nous devions bénéficier. Mais nous allions vite déchanter.

Des moyens, certes nous en avons, mais ils servent avant tout à payer des frais non opérationnels. En effet la fusion de la DST et des Renseignements généraux devait accroître les moyens en personnels et rendre plus efficace le travail de terrain. Malheureusement les ambitions personnelles des patrons de services ont rapidement mis à mal ce magnifique outil.

Pour des effectifs totaux d´environ 3000 fonctionnaires nous avons près de 200 commissaires, soit environ un commissaire pour 15 fonctionnaires, sans compter les directeurs, sous-directeurs, directeurs adjoints, sous-directeurs adjoints, contrôleurs, etc…

> Hormis dans certains pays d’Afrique, nous devons être le service de police comptant le plus petit nombre de fonctionnaires par commissaire. Et encore, il faut déduire de ce nombre de fonctionnaires le chauffeur du commissaire, la secrétaire du commissaire, et prendre dans les coûts le véhicule de fonction du commissaire. Cela réduit le nombre d’opérationnels par commissaire à peine à 10 fonctionnaires. Je ne citerai pas là les rivalités entre patrons, qui ne font qu’aggraver la situation !

> Nos concitoyens sont en droit de se demander pourquoi ne pas réduire le nombre de commissaires pour augmenter le nombre d’agents opérationnels. Budgétairement, un commissaire en moins, c’est environ cinq fonctionnaires de plus sur le terrain. Mais cela est sans compter le tout puissant syndicat des commissaires et l’appartenance de plus de 80% d’entre eux à la franc-maçonnerie…      

> Vous vous demandez certainement le rapport entre cela et l’affaire de Toulouse. S’il n’y avait que 10 à 15 djihadistes potentiels en France comme le clament  sur tous les tons de ministres et directeurs cela ne poserait pas de problème si ce n’est un vaste gaspillage. Mais nous sommes très loin du compte.

LE  FONCTIONNAIRE  TRAITANT  M. MERAH  PENSAIT  AVOIR  EN  LUI  UN  INFORMATEUR  FIABLE (!? !)

> Les cellules islamistes radicales, majoritairement de la mouvance salafiste, représentent au bas mot plusieurs centaines si ce n’est un millier d’individus. Bien entendu ils ne sont pas tous susceptibles de se transformer en un Mohamed Merah. Mais pour faire ce qu’il a fait Mohamed Merah n’a pu agir seul.  Il a bénéficié de l’appui logistique et financier d’une des 80 cellules islamistes actives identifiées sur le territoire national. Le suivi et le traitement des informations obtenues sur ces cellules de façon quotidienne demande un travail considérable et la DCRI manque cruellement de personnels aptes à traiter rapidement des informations
principalement en langues étrangères. 

En ce qui concerne plus particulièrement l’affaire Merah, nous nous trouvons face à un cas d’école. Le fonctionnaire le traitant pensait avoir en lui un informateur fiable. Ce n’était pas le cas, Mohamed Merah a su habilement abuser de cette confiance pour mener à bien la mission terroriste à laquelle il était formé depuis plus de deux ans.

Si les négociations en vue de sa reddition ont duré près de 32 heures c’est parce qu’il fallait ce temps pour décider ce qu’il convenait de faire pour éviter un scandale. Le RAID et le GIPN disposaient de moyens suffisants pour mener un assaut non létal contre un individu seul, sans otage, même lourdement armé. Il semblerait que très rapidement il ait été décidé que cet individu ne devrait pas être laissé en état de parler.

Les 300 douilles retrouvées sur place et le « tir pour tuer » du tireur d’élite de la section Oméga du RAID ne laisse pas la place au doute.

Il est temps que la vérité soit dite aux français, étant moi-même de culture musulmane, je sais de quoi je parle, il n’y a pas d’islam modéré. Ce que l’on appelle généralement des musulmans modérés sont des individus qui, comme moi, sont de culture musulmane et ont une pratique sociale de la religion comme la plupart des Français chrétiens, juifs ou musulmans qui limitent leurs pratiques religieuses à l’abstention de consommation de certains aliments, un respect plus ou moins fidèle des jeûnes, carême ou ramadan et à la célébration de certaines fêtes telle l’Aïd, Kippour ou Pâques.

La grande majorité des mosquées, y compris celles ayant pignon sur rue, sont tenues par des prédicateurs venus de l’étranger et menant des prêches militants. Dans la plupart de ces mosquées se trouvent des recruteurs chargés de repérer et de recruter les individus les plus aptes au Jihad.

Face à cette situation je ne m’étonne pas qu’une grande majorité de mes collègues soit attirés par le discours populiste et ne proposant aucune solution efficace du Front National. Il ne faut plus se cacher la vérité. L’islam prépare depuis plus de 35 ans une guerre contre l’Occident et ses alliés, les monarchies pétrolières. Tout comme l’iceberg, la partie visible de cette guerre, tel le 11 septembre, les talibans, les attentats en France, en Espagne, au Royaume-Uni et Mohamed Merah ne sont qu’une infime partie de ce qui se prépare.

IL N’EST PAS TROP TARD POUR AGIR

Il n’est pas trop tard pour agir. Pour cela il faut que les pays occidentaux se montrent fermes aussi bien dans leur politique sécuritaire intérieure qu´au travers de leurs relations diplomatiques avec les principaux bailleurs de fond que sont le Qatar, l’Iran, la Syrie et ceux qui en Arabie Saoudite espèrent sauver leur peau en payant leurs futurs bourreaux.

Il faut que la justice des pays occidentaux comprenne que l´Islam méprise la faiblesse et que les juges arrêtent de trouver des excuses aux individus que nous lui déferrons, quand elle ne nous refuse pas tout simplement les moyens d´agir, quitte a ne pas assumer les morts qui en découlent. Mais cette justice est indépendante et surtout irresponsable. Un juge qui tue par procuration en libérant un criminel n´est jamais poursuivi, un fonctionnaire de police qui fait usage de son arme est systématiquement traité comme un assassin.

Les Français sont prêts à entendre un discours de vérité, les Français de culture musulmane sont les premières victimes de la bouillie politiquement correcte qui est servie à longueur de journaux télévisés, dans la presse et par nos dirigeants politiques. Tout comme il y avait des collaborateurs des nazis il y a désormais les collabos des islamistes. Dans les années 40 ils s’appelaient « Je suis Partout » ou « Le Matin », en 2012 ils s’appellent « le Monde » ou « Libération », dans les années 40 ils étaient membres du Parti Populaire Français en 2012 ils sont militants des Verts ou du NPA. »

Bonjour à tous…

Un petit coucou pour vous dire que je suis actuellement connectée depuis mon ordinateur perso, contrairement à la dernière fois. Je n’ai pas voulu mettre encore à contribution mon geek particulier, qui n’est pas trop prêteur. Je vais en profiter pour faire du ménage, me mettre à jour dans les mails, refaire les locaux avec une nouvelle déco,  bref je vais mettre ce temps à profit pour faire une cure de jeunisme dans le blog… du temps que j’y accède encore, dés fois que… En outre je voulais rectifier l’adresse du Baffistan ici et vous expliquer la cause de ce changement !

J’avais commis l’erreur de garder par bravade le même nom de domaine, à quelque chose près, et j’avais empiré la chose en gardant le même avatar. Cela m’a valu des demandes d’explications à propos de ma « double » connexion chaque fois que je voulais laisser des commentaires moi-même sur mon propre blog depuis la page extérieure. Je devais faire « répondre » depuis la page des commentaires…

Pour les commentaires chez les amis, l’exercice était plus compliqué puisque l’avatar du Raslebolistan y était aux abonnés absents, alors qu’il était des plus envahissants sur le Baffistan. Ni une, ni deux, j’ai procédé au changement de l’adresse du Baffistan depuis la page des utilisateurs, et j’ai changé d’avatar par la même occasion. Il y a eu encore un peu de flottement, puis tout s’est calmé après la modification (une de plus) de la signature des commentaires. Mais notre ami Google, qui a tendance à se crisper un peu quant on le chatouille, ne reconnaissait plus à juste titre l’adresse raslebolistan.wordpress… J’ai du aider un peu avec un article dont le titre était la nouvelle adresse du blog, en attendant de solliciter de l’aide une fois de plus pour venir rectifier ici en rouvrant le Raslebolistan !

Du temps que j’y suis, pour tous ceux qui aiment connaître ce que les autres aiment à cacher, il y a un blog à visiter ici et en urgence avant que les petits hommes bleus ne s’agitent une fois de plus, et à faire suivre à la terre entière si vous le voulez bien : FB et autres. J’ai déjà prévu cette fois, j’ai plusieurs coups d’avance dans la manche, une fois mais pas deux, si vous voyez ce que je veux dire. Au moins j’aurai bien fait mon travail…

Parce qu’avant que les huiles daignent regarder le harcèlement, et Dieu seul sait à quel point il y en a, il faut que quelqu’un ose en parler et l’afficher partout !!!

Le RasleBOLisTan EnChaîNé….

Il semble bien que mes avanies dans le Raslebolistan ne soient pas en passe d’être résolues, puisque Kék1 a pris aussi le contrôle de la boite mail du blog, celle où je reçois les notifications, celle dont le changement de mot de passe m’est interdit par « un mot de passe fort ». Métavis que ce n’est pas fait pour calmer la colère qui m’a précipitée sur tous les claviers…

Je voulais faire le ménage en allant au plus urgent dans les mails en attente, suspendre mes abonnements puisqu’il ne sert à rien de recevoir des mises à jour si je ne peux me servir de mon avatar pour mettre des commentaires. J’en suis encore à essayer de définir la « bonne stratégie » pour les mois qui viennent, garder la boite mail ou la clôturer ?

Par ailleurs, c’est d’autant plus khon de la part des censeurs, je me lâche, que ça laisserait supposer que les responsables du Kéké en question croient mordicus (voyez où amènent les croyances) que je peux, MOI, avec MON PETIT BLOG d’à peine plus de 30 abonnés, influencer la rase campagne électorale ainsi que les millions de votants, voire même dans le pire des cas de pouvoir empêcher la réélection d’un certain candidat…

D’une part c’est me prêter un pouvoir que je n’ai pas, ou alors il faut m’expliquer comment peut avoir lieu ce grand miracle avec si peu de trafic, ou bien les responsables en question ont une fâcheuse tendance à flirter avec la paranoïa… J’hésite entre les deux !

Et enfin, c’est d’autant plus khon comme je le dis dans l’article ici, qu’en dehors d’être une parfaite atteinte à la liberté de mes droits, il se trouve que j’ai la capacité d’ouvrir autant de profils et de blogs et/ou réactiver les anciens comme ils n’en ont même pas idée…

Je pensais pourtant qu’il y avait des dépenses plus crédibles pour le budget des contribuables que le piratage des blogs, comme par exemple des vrais criminels à rechercher pour les traduire devant la justice ?

Par ailleurs, c’est sans doute anticiper un peu le cours des évènements autant que celui de l’histoire , que de croire qu’un mandat supplémentaire de 5 ans pourrait interférer –j’anticipe moi aussi- dans une toujours possible mise en examen sur la si peu glorieuse affaire dite « des valises de Karachi »… Il n’y a qu’à voir comment un certain Jacques Chirac a été poursuivi pour « les emplois fictifs de Paris« , sans mort d’hommes. Les années passent, ne doutons pas que l’avenir saura statuer sur le sort des coupables, et nous, nous continuerons à faire gentiment nos petits blogs…