Ce qui va changer dans la loi pour le statut des parents par le sang !

Faire circuler, c’est documenté et bien envoyé. Par ailleurs ce n’est pas la première fois que la dame est prise en flagrant délit de mensonge. Pour l’esclavage aussi. Elle en a une vision pour le moins raccourcie… Je vous rassure tout de suite, je ne figure en rien au nombre de ceux qui lui faisaient « confiance » !!!

Je précise, parce qu’il y a toujours le dit, et l’implicite, que le vrai problème n’est pas apparent. Il ne faudrait pas que l’on vous mette sous le nez le leurre de l’homophobie, pour vous masquer la réalité. Il s’agit ici de donner des droits aux compagnons qui supplanteront les liens du sang. Imaginez que des grands-parents (vous même c’est le mieux pour se mettre à la place de…) veuillent récupérer leur(s) petit(s) enfant(s) suite au décès de leur enfant, pour cause de mésentente manifeste avec le co-éducateur (qui ne se privera pas d’argumenter qu’il ou elle a co-payé…), et bien le législateur est en train de décider que vous allez compter pour du beurre. Que les liens familiaux ancestraux qui vous unissent valent moins que quelques mois ou quelques années de partage de loyer. Voilà, vous y êtes…Et c’est à vous de décider si vous allez manifester près de chez vous… ou pas. Mais vous le ferez sans vous laissez aveugler par les apparences !

Car le truc c’est que nous ne parlons pas ici d’argent, ou d’héritage immobilier, bien que ce soit déjà légitime. Nous parlons de la vie humaine. Nous parlons de vos droits de grands-parents à tous. Nous parlons de décider d’un droit de « propriété » de la vie humaine !

Bienvenue dans le monde de l’enfant objet…

determination

Et, afin de vous aider à mieux comprendre la colère qui m’anime, j’ai moi aussi été amputée de la famille de mon père à la suite de son décès alors que j’avais 8 mois et demi, par ma mère qui ne s’entendait pas avec eux. Elle n’a pas gagné au change, puisque je l’ai chassée de ma vie lorsque j’ai compris ce qu’elle m’avait fait, et elle ne connaît pas ses petits enfants. Voulez-vous que mon cas devienne une généralité ?  

Je crois hélas, que les députés et les sénateurs n’ont pas idée du bourbier dans lequel ils sont en train de se fourvoyer !

« Comme naguère Émile Zola : J’ACCUSE !
Par Eric Martin le 18 jan, 2013 @ 17:20

Tribune libre de Jean Vermeer*

J’accuse Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, d’avoir sciemment trompé les Français le dimanche 13 janvier 2013 sur TF1 au journal de 20 heures de Claire Chazal.
Je vous accuse, Madame, d’avoir sciemment menti aux Français en leur disant ce soir-là, je vous cite : « Le Code civil ne bouge pas sur la filiation, il n’y a pas une ligne de modifiée au titre VII qui concerne la filiation », alors qu’en fait, l’article 2 de votre projet consiste bel et bien à remanier ce titre VII.
Mais votre mensonge ne s’arrête pas là, vous qui avez dit ce soir-là : « C’est un texte de loi qui n’enlève strictement rien à personne, qui ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » ».
Quel mensonge énorme ! L’avez-vous donc lu, votre projet de loi ? Il comporte 9 pages, 23 articles. Eh bien, les pages 2 à 9, les articles 4 à 21, consistent en la chasse aux mots « père » et « mère » dans tout le corpus juridique français avec un effrayant esprit de système.
Dans le Code civil, le mot « père » (et « mère ») est effacé plus de 97 fois !!! Et vous dîtes devant des millions de Français, dimanche dernier sur TF1, que le projet « ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » » ! Votre mensonge est stupéfiant.
Votre projet est en fait essentiellement une chasse aux mots « père » et « mère », aux mots « homme » et « femme », « mari » et « femme » qu’il s’agit de faire disparaître dans tout le droit français. Et même les mots « beau-père » et « belle-mère ». Et les mots « paternel » et « maternel ». Un comble.
Faire disparaître ces mots de tout le corpus juridique français, c’est l’objectif caché de votre projet, c’est pourquoi vous avez menti aussi effrontément. En effet, votre projet ne concerne pas seulement le Code civil, mais aussi douze autres codes, comme le Code de procédure pénale, le Code des transports, et quatre autres grandes lois (l’ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante ; la loi sur la fonction publique hospitalière ; la loi sur la fonction publique de l’État ; la loi sur la fonction publique territoriale) car les mots désormais honnis qui ont le toupet d’y figurer doivent en disparaître aussi… (articles 5 à 21 de votre projet).
Par exemple, les mots « paternelle ou maternelle » figurent-ils à l’article 399 du Code Civil ? Votre projet, article 4, 25° est ainsi rédigé : « L’Article 399 est (…) modifié : (…) c) Au dernier alinéa, les mots : « , paternelle ou maternelle, » sont supprimés ; ». Ces mêmes mots figurent-ils aussi aux articles 747 et 749 du Code Civil ? C’est l’objet du 45° du même article 4 de votre projet : « Aux articles 747 et 749 les mots : « entre ceux de la branche paternelle et ceux de la branche maternelle » sont remplacés par les mots : « entre chaque branche » ; ».
Vous n’avez pas craint de supprimer le beau mot de « maternel » de tout le droit français. Vos électrices apprécieront.
Ainsi, ce n’est pas seulement l’accès des homosexuels au mariage que vise dans votre projet de loi. Il veut en réalité enclencher un bouleversement de la société française. Et parce que les Français commencent à s’en apercevoir, vous leur avez menti en leur affirmant le contraire de ce que vous aviez mis dans votre projet de loi.
Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux : dimanche soir sur TF1, vous avez abusé de manière à vrai dire effrayante de la confiance de millions des Français. Maintenant, vous êtes démasquée. Vous êtes prise en flagrant délit. Il ne vous reste plus qu’à retirer votre projet de loi et à démissionner. »
*Jean Vermeer est un citoyen français qui s’est donné le mal de lire votre projet de loi.

L’heure tourne, les nuages s’assombrissent… Et tous mes voeux !

L’heure est venue de prendre un tournant…. Et de vous souhaiter mes vœux de bonne et heureuse année avant d’arriver à la date de péremption pour me trouver dans l’obligation de passer à ceux de 2014. Que voulez-vous, j’hésite encore et toujours entre silence (parce j’ai l’impression de l’inutilité du blog) et « vraie vie » où j’occupe mes jours à des plaisirs terrestres ordinaires : couture, tricot, confitures…

images

Et puis il n’y avait rien à dire dans le no mans-land hollandiste…

morne-plaine

De quelque façon que je retourne le problème, je ne peux pas continuer ce blog tel qu’il est. C’est un blog contre le gouvernement qui a précédé celui-ci, et tous les articles parlent de la politique de Sarkozy…. Alors le mieux est sans doute de continuer dans un autre ailleurs ??

2a2a99b5

Arrêter le blog voudrait dire que tout va bien, et nous savons tous que c’est faux. C’est même exactement le contraire, en un peu plus de 6 mois, Hollande est arrivé aux deux extrêmes : ne rien faire sur les vrais problèmes, et tout faire pour cacher son incapacité en emmerdant le peuple français avec le fusible des minorités…

2479767_manifpourtous_640x280

Qu’con se le dise, l’urgence de Normalitout c’est de s’occuper du cul de tout un chacun… c’est dire si ça fouette grave… Et puis il faut bien remercier Pierre Bergé à propos du financement de sa campagne autant que celle de ces prédécesseurs malheureux aux élections… Vous ne croyiez tout de même pas que 20 années mili-tantes c’était cadeau pour la cause du socialisme tout de même. Tout s’achète, y compris et surtout la conscience de nos élus ?

C’est du suicide politique dans les deux cas :

1/ Les grandes gueules qui faisaient les beaux jours dans les médias pour critiquer la politique de Sarkozy sont devenues inaudibles… Tels Duflot qui ne flotte même plus, et Montebourg, notre célébrissime ministre du redressement improductif. Quand aux autres on se demande bien quelle est leur utilité dans cette gestion calamiteuse, en dehors d’être bien contents d’avoir les places et les pépètes… pour faire les marioles. Ils ne sont même pas assez intelligents pour avoir l’honnêteté de reconnaître leur incompétence sur les véritables enjeux du futur !

2/ Les vrais intégristes de ce gouvernement sont tellement à l’œuvre que plus rien ne sera possible pour la gauchitude après ça… Bienvenue dans le meilleur des mondes de la présidence « normale » !!!

images

Définition de la Monkitude, plus quelques infos bien choisies…

Ce matin je vais vous expliquer ce qu’est la monkitude, du nom de la série américaine bien connue ! 

J’ai tendance à être un poil maniaque, et j’aime bien que le blog soit uniforme pour tout ce qui concerne la couleur et la police. C’est un réflexe acquis en raison des multiples changements intervenus sur WL en premier, dont moultes modifs de l’hébergeur…

Et puis, c’est plus pratique au cas où il viendrait à l’idée de vouloir changer de thème, de fond, ou même d’hébergeur pour ceux qui y pensent. En couleur « automatique », il n’y aura jamais de problème pour faire ces transformations !

Voilà donc pourquoi j’ai encore eu ma période Monk hier avec l’article en noir, passé en « jaune clair » pour la visibilité, et revenu ce matin en « automatique »…

Le système monétaire est mort, la finance est folle…

Quelques mots pour vous expliquer que vous devez vous intéresser à la vidéo qui termine cet article, malgré sa longueur, parce que nous sommes tous concernés par les retombées que ce petit monde très privé est en mesure de faire pleuvoir sur nos têtes….

Le monde du trading tel que nous le connaissions est hasbeen. La nouvelle manière de spéculer est totalement robotisée, c’est la raison pour laquelle vous allez entendre parler de mathématiques, de physique, d’algorithmes, mais aussi de « fraudes », du manque d’efficacité dans la surveillance, et de l’irréalité des sanctions…

C’est, à mon avis, ce qui fait que nous risquons essentiellement d’avoir un crash dans les mois qui viennent, dont les conséquences seraient désastreuses pour tous (pas seulement pour les riches comme on serait tentés de le croire) ; et cela en raison de la rupture de paiement des salaires ou des retraites.  Par contre, je n’arrive toujours à accepter l’idée d’une théorie des complots initiée par la finance. Quoi que je ne puisse l’exclure non plus… Mais je crois surtout qu’il faudrait plutôt s’inquiéter d’un terrorisme tout court, financier, puisque cela semble si facile, et des moyens de son financement !

Je ne crois pas non plus qu’un trader isolé pourrait à lui tout seul provoquer un cataclysme économique international tel que l’effondrement d’une ou plusieurs monnaies. Mais sa principale nuisance réside dans le risque sur les sociétés contre lesquelles il spécule, et les emplois menacés in fine !

Mais vous apprendrez également qu’il y a un moyen de l’éviter, encore heureux, puisque les places boursières peuvent encore fermer quelques secondes pour bloquer le système en déroute…

Vous découvrirez encore (elle est bien bonne celle-là) avec plaisir j’en suis certaine, que le financement de la recherche par l’État, fait partie du pactole que vous versez aux banques. Il y a en outre un passage sur la BNP, ou la Société Générale, avec son petit Bouton.. De là à devenir supportrice de Jérôme Kerviel, il n’y a qu’un pas que je m’empresse de franchir ici !

Et au final, vous apprendrez que le gouvernement précédent n’a rien fait contre cette dérive, contrairement à ce qui avait été dit. Que l’actuel locataire de l’Élisée est, avec tous ses compères, lié à la sphère Bilderberg, consorts et autres affidés…. Alors, que croyez-vous qu’il va faire ?

Législatives : des comptes partiels (mais non parcimonieux)

Puisque nous sommes en plein dans les législatives, que l’heure est à la moisson, quelques petites indiscrétions sur ce que l’affaire va coûter au Trésor Public et aux contribuables, soit la modique somme de :

43,136, 293 € (pour le premier tour)

Curieuse association d’ailleurs, que je m’empresse de signaler ici :

cons + tribu = impôts !

Finalement, quand j’y pense, je regrette le bon temps des mallettes et des enveloppes de mémé

Info Midi Libre :

« Depuis l’encadrement du financement des partis politiques, le premier tour des élections législatives est un générateur important de ressources pour ces derniers. Comme le Sénat l’explique sur son site, « il se révèle ainsi que chaque voix obtenue rapporte chaque année environ 1,70 € (jusqu’aux législatives suivantes) », à condition toutefois que les partis aient atteint « 1 % des suffrages exprimés dans au moins 50 circonscriptions ».

Sur cette base, le site Le Lab a calculé ce que le premier tour des législatives 2012 va rapporter aux principaux partis politiques. Ce calcul se base sur le décompte officiel des voix attribuées à chaque parti, selon les résultats globaux divulgués par l’Assemblée nationale.

Avec environ 600 000 voix de plus que l’UMP, le Parti Socialiste devrait décrocher un pactole de plus 12 millions d’euros, soit un de plus que son concurrent. Parmi les grands gagnants de cette élection, le Front National fait plus que tripler son nombre de voix par rapport à 2007, décrochant au passage un financement avoisinant les 6 millions d’euros.

Grand perdant, le Modem de François Boyrou (présenté dans le tableau sous la dénomination Le Centre pour la France) dévisse en nombre de voix. Près de quatre fois moins d’électeurs ont choisi les candidats du MoDem depuis 2007, ce qui fait aussi drastiquement chuter les fonds alloués au parti : moins de 800 000 € pour ces législatives 2012.

Des sommes à prendre toutefois de façon indicatives : comme l’explique Le Monde, les partis ne respectant pas la parité homme/femme lors du choix de leurs candidats sont pénalisés sur le montant qui leur est attribué pour chaque voix obtenue.

Voici le tableau récapitulatif :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arcelor Mitté (dans l’Orbite du Chaos)

Si vous suivez ce blog depuis les débuts, vous n’ignorez pas ma colère contre un dénommé Thierry Breton, PDG du groupe « ATOS  Origine », le même groupe qui vous atomise lorsque vous dépassez la vitesse autorisée… Thierry Breton est cet écrivain manqué, homme politique manqué, mais PDG qui vit aux dépends des contrevenants, comme de juste. Le dit ex-ministre est celui qui a réussi à brader Arcelor pour un euro symbolique à son principal concurrent le groupe Mittal après une OPA hostile.


Lahshmi Mittal n’a de cesse depuis ce jour de saborder Arcelor, les aciers* qu’il produit à vil prix en Asie étant nettement plus économiques en matériels humains, voir ici les salariés décédés pour défaut de sécurité, malgré la pollution occasionnée par le transport.


Hors vous serez surpris je l’espère d’apprendre que le PDG du groupe susnommé, Mittal, qui n’a pas les moyens de faire travailler sa succursale Arcelor, a cependant ceux de gaspiller une petite fortune à la gloire du chaos, vouis, c’est comme je vous le dis. Il y a d’ailleurs de quoi s’étonner pour le choix surréaliste du nom de cette « oeuvre », lorsque l’on voit le chaos qui règne dans le fleuron de nos aciéries. Fleuron qu‘il entend bien laisser orbiter dans le vide… Source ici


Souriez, c’est vous qui payez :

Le tout prend une saveur encore plus amère lorsque l’on sait que les travailleurs d’Arcelor sont mis en chômage technique, et que cette pratique permet à L. Mittal de ne pas payer les salaires pendant un temps indéfini : certainement celui qu’il jugera sans doute nécessaire à l’amortissement économique de sa tour du chaos sur le dos des sidérurgistes !

*Si l’on peut appeler encore cela « aciers » vu la façon dont se tordent les tubes des aspirateurs de grande marque fabriqués made in Asie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.