FORFAITURE… JALOUSIES… ABUS A PROPOS DES RETRAITES DES FEMMES !!!

Sur la délicate question des années de « bonification », nous allons encore avoir des différents… 

Ce qui le justifie, à savoir le recours formé au motif de discrimination par un fonctionnaire de l’éducation nationale qui a souhaité faire valoir « ses droits » à la retraite après « seulement » 15 ans (39 semaines de travail/an –hors maladies, opérations programmées sur le temps de travail et maternités- soit = 585 semaines de travail) d’ancienneté…. En comparaison un travailleur du privé effectue 705 semaines sur la même période !

 

Et toujours pour ce fameux motif de non-discrimination et d’égalité, les femmes vont être rétrogradées et vont devoir « travailler plus », comme dit Sarkozy, pour avoir une retraite complète. Merci messieurs les fonctionnaires pressés z’et très fatigués, de faire payer les travailleurs du préivé pour vos retraites à taux plein…  

Déjà, la première injustice réside dans l’inégalité de traitement entre les femmes fonctionnaires,  et les autres qui travaillent 37,5 ans  (forcément moins z’égales hein ?)

Ce que l’on passe sous silence, c’est que la femme demeurera toujours le lien, la force présente et nourricière, l’encouragement, le soutien pour construire une personne dès sa naissance. Autrefois, les femmes se consacraient exclusivement au bien être de leur époux, de leurs enfants et petits enfants. Mais aussi les femmes étaient là pour le confort de fin de vie des parents.

Depuis que la femme travaille, personne ne fait cela à sa place. Les nounous s’occupent bien des enfants (et des petits enfants puisque les mamans et les grands-mères travaillent), mais la transmission de
l’éducation ?

J’ai connu aussi une arrière grand-mère qui a élevé ses petites filles, puisque sa fille et sa petite-fille travaillaient. Toujours à cause du travail des femmes, les anciens sont livrés à eux-mêmes… Est-ce normal de sauter comme ça une génération,  de priver les grands-mères de leur rôle naturel, de priver les « vieux » de la présence de leurs enfants ????

Faire un enfant, et on nous apprend qu’il faut faire des enfants pour renouveler la démographie de son pays (et payer la dette hein…), ça ne s’improvise pas. Faire un enfant ça prend des années et pas seulement 30 secondes ou 9 mois…  La femme a toujours son organisme plus fragilisé par la (les) maternité(s), pas seulement celles qui ont la chance de travailler dans une administration….

Nous ne pouvons pas, femme/mère/grand-mère, faire l’acceptation de cette régression de la reconnaissance de la femme dans ce qu’elle a donné de plus fort : des enfants pour payer les dettes de l’état. Nous ne pouvons pas payer des retraites complètes pour des hommes qui n’auraient travaillé « que » 15 ans… Qu’au moins les politiciens aient la bonne grâce de faire preuve de la reconnaissance que nous méritons bien !

Telles que nous sommes, faibles ou fortes, fragilisées physiquement parce que nous avons eu des enfants, nous existons, nous sommes une force citoyenne. Que les femmes en politique nous soutiennent, y compris celle qui a repris son travail une semaine après son accouchement, et qu’elle ne pense pas que nous soyons toutes comme elle, dotées de tous le confort pour avoir une sœur à demeure, et qu’elle ne pense jamais que son cas doivent devenir une référence. Nous n’avons pas son salaire ni n’aurons jamais sa retraite pour nous mettre à l’abri des vicissitudes de la vie !

N’allez pas trop vite en besogne, Monsieur le Ministre. Que pour cette guerre sexo-économique, qui existe depuis la mise en place de la Communauté Européenne, ou ses mesquines jalousies corporatives, ce ne soit pas les femmes, les mères et grands-mères qui soient misent en situation d’otage pour des prétextes bidons !

Depuis des années, la régression pour les valeurs et les bases éducatives familiales monte en puissance, beaucoup parce que la France doit suivre l’Union Européenne, mais pas seulement. Les dirigeants économiques (polytechnique/ena/écoles d’ingénieurs) n’ont ils pour seuls objectifs que de détruire les valeurs, les forces de la famille française, ciment des forces d’un pays pour favoriser les actionnaires ???

Et on se plaint après ça que la délinquance commence dés 8 ans dans la rue…


Publicités

75 réflexions sur “FORFAITURE… JALOUSIES… ABUS A PROPOS DES RETRAITES DES FEMMES !!!

  1. Cebilletparcequejesuisencolère,àcausedesproposmasculinssurunforum…Tite question Mr le Ministre :Quand "môssieur" aura la bonne idée de quitter le domicile conjugal, sa femme et ses enfants, pour courir la gueuse est-ce qu\’il aura aussi le droit au partage sur le principe de l\’égalité pour l\’éducation de ses enfants ??? Et si non, sera-t-il moins zégalitaire ? Et s\’il ne paye pas la pension alimentaire ??? Et les beaux-papas vont aussi dire qu\’ils éduquent hein (un puis deux puis trois…) ? On va où comme ça ?Je suis tout à fait contre cette demande soudaine de pseudo "égalité" de la part de certains mâles alors que l\’on sait le peu de goût pour l\’égalité dans le partage des tâches ménagères… Les femmes font la double journée, au travail et à la maison, avec fort peu d\’aide. L\’aspirateur ne trouve jamais les coins avec eux, et heureusement qu\’il y a le lave linge et le lave vaisselle (et les pastilles à glisser dedans…)… L\’égalité quand ça les arrange hein ???? Scuse chu en colère. J\’ai oublié de dire : Bisesssssss et bonne nuit à tous

  2. Supprimer l\’homme non, mais il serait temps de supprimer la kon-riz de certains. C\’est de la jalousie tout simplement à la base non ?

  3. Mais ça n\’empêche pas pour moi de voir les choses d\’une façon générale, ni pour eux de ne pas apprécier de ne pas être des coqs en pâte lol !Je vais me coucher la nuit dernière j\’ai peu dormi, Guillaume est arrivé avec deux heures de retard (le TGV a percuté un animal sur la voie) et avec la chaleur c\’est difficile de bien dormir… Bisessssssss et bonne nuit

  4. Commentaires du net (je ne suis pas fonctionnaire et il ne m\’a pas suffit de travailler 15 ans grrrrrr) :Bien sûr, certains d\’entre-vous, considèrent qu\’une réforme est indispensable, comme Caduceemarc qui estime que "les femmes touchent la retraite déjà beaucoup plus longtemps que les hommes" et qu\’il est "scandaleux qu\’elles bénéficient en plus d\’années gratuites". Mais pour beaucoup d\’autres, hommes et femmes confondus, la pilule ne passe pas.Charlotte ne comprend pas que les économies nécessaires à la réduction du déficit de la Sécurité sociale soit réalisées sur le dos des femmes : "6 milliards d\’euros économisés sur le dos de celles qui ont les retraites les plus faibles, qui ont choisi de mettre leur carrière entre parenthèse pour élever leurs enfants, qui ont eu des salaires inférieurs à ceux des hommes. Belle égalité en vérité !".

  5. Et alors que Flamenco prédit un mouvement de révolte générale ( "continuez comme ça messieurs les parlementaires et vous allez voir toutes les femmes de France dans la rue"), Citoyenne 75 trouve "bizarre" que l\’égalité aille plus vite dans un sens que dans l\’autre : "depuis des dizaines d\’années, on nous parle d\’égalité des salaires hommes/femmes et je suis partie à la retraite sans en bénéficier. Par contre, pour retirer des "avantages" aux femmes au nom de cette sacrée égalité, on retire aux femmes vite fait. Le nivellement par le bas va plus vite que celui par le haut"…

  6. Si j\’ai bonne mémoire, une loi a été votée sous la précédente législature à l\’initiative du gouvernement Villepin prévoyant l\’égalité des salaires par le haut d\’ici 2012 ?

  7. gringo,est ce toi qui a écrit ce mcommentaire sur un blog en avril?Nous sommes tous cocus, que nous ayons voté ou non d\’ailleurs, puisqu\’en pareil cas il n\’y a que le résultat qui compte !Président de tous les Français il est …J\’en arrive à me demander s\’il ne faudrait pas remettre un roi – avec aussi peu de pouvoir le roi de Suède (il vit des rentes de ses terres et ne touche pas de liste civile, alors que notre président nous coûte 25 000 euros par mois) en quelque sorte pour les chrysantèmes et donner tous les pouvoirs au premier ministre, élu par les députés aussitôt après l\’élection législative et pour 5 ans. Car finalement ce qui compte c\’est l\’élection de notre député et de notre maire, plus faciles, pour les citoyens que nous sommes, à engueuler que notre président de la République dans le système constitutionnel actuel. De toutes façons, entre les pouvoirs délégués par chaque pays à Bruxelles et bientôt à l\’OTAN pour les affaires militaires (De Gaulle doit se retourner dans sa tombe !), nous n\’avons pas fini d\’élire des présidents qui nous ferons cocus chacun à leur tour. 8 Avr.

  8. Je dis ok pour ça, on a aboli les privilèges en 1789 et voila où on en est, sarkoléon et sa cour nous coûtent un fameux paquet de pognon (que nous n\’avons pas) tous les mois. Et nous font payer leurs abus fort cher !!!Bisessssssss et bon aprem

  9. Ne confondons pas tout ! La crise financière n\’a pas été provoquée par Sarkozy, et je ne pense pas que si Ségolène Royal avait été élue il y a 2 ans, nous nous porterions mieux. Ce que nous subissons est la conséquence de la crise financière tout comme des réformes que nous avions refusé sous les présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac. La présidentielle de 2012 est ncore loin, attendons, nous ne connaissons mêmes la liste des candidats et leurs programmes….Qui sait où nous serons en 2012, peut-être plus de ce monde ???

  10. Face à tout ce que je lis ici, seule ma mémoire peut témoigner de ce qui, dans mon corps de femme, est marqué au fer rouge de la souffrance quand, au nom d\’un emploi à tout prix – et les mots prennent là tout leur sens – ce corps est bafoué, renié, trahi. Grossesses avortées : perdre l\’enfant le dimanche, se faire cureter le lundi (jour de congé) et reprendre son poste le mardi. Ou, apprendre la mort du foetus et devoir attendre deux semaines que la nature fasse son oeuvre. Et, pendant ce temps, travailler… ne surtout pas penser, ne pas se laisser aller, taire, ne surtout pas en parler. Mettre au monde des enfants et, dix semaines plus tard, les confier à une nourrice/une crèche et… retourner travailler, fatiguée, à peine remise du tremblement de corps que représente un accouchement. Aucun homme ne peut SAVOIR, aucun. Que pas un ne s\’avise de prétendre que les femmes pourraient faire autrement ou qu\’elles se font du fric sur leur dos. Aussi fatiguée que je sois, je trouverai l\’énergie de lui casser la g***** .Merci Rosine d\’aborder ce sujet.BisousLO

  11. revault – Le 15/06/2009 à 12h19Inadmissible – désastreux – incohérent – les inégalités s\’aggravent de jour en jour, si ce projet n\’est pas abandonné par le gouvernement, une grande majorité de personnes se mobiliseront contre – faisant partie des futurs retraités je peux le dire je descendrai dans la rue – Quand on a plus rien a perdre ou si peu .. la mobilisation violente deviendra une soupape de ras le bol. Attention car les femmes aujourd\’hui sont particulièrement touchées par le chomage, les très faibles retraites, les boulots mal payés, et très souvent seules en tant que chef de famille monoparental a essayer d\’élever au mieux les enfants, et en plus il est question de les pénaliser !!! ATTENTION CELA VA PETER

  12. Et voici un exemple de jaloux/réfractaire typique :christ….pond….(je supprime une partie du nom pour ne pas énerver LO hein) – Le 15/06/2009 à 14h07Quelle honte pourquoi l\’égalité des sexes ne devraient être qu\’à l\’avantage des femmes? Quelle honte pourquoi les femmens ne payent pas plus alors qu\’elles vivent en moyenne plus longtemps, là personne même pas la CGT fait appel à la justice sociale

  13. il a raison le christ,quand il dit que la CGT ne fait rien pour la justice sociale.sinon,on le saurait à l\’age que l\’on a!mais c\’est vrai les filles vous vivez trop longtemps et certains hommes aimeraient bien changer leur cheptelplus souvent!!!ou ton copain fait de l\’humopur,ou il fait partie de l\’UMP!et va savoir du PC:les politiques sont assez cons pour cela!!bises du soir

  14. Et aussi un plus intelligent (je vous mets en vrac et vous triez ce qui vous semble bien). Des propositions sympas pour changer lol :PIERRE 17/8/2009 Recommander 0et voilà,la merde, créée par les politiciens au fil du temps et de leurs mandats, déborde. chacun a ses petits avantage et veut les défendre,à commencer par nos vertueux élus qui ne parlent pas de réformer leurs royales retraites,mais proposent au bon peuple de se battre pour les restes qu\’ ils voudront bien leur laisser. et chacun d\’ ergoter sur les avantages supposés de son voisin ou de sa voisine. vous remarquerez en passant que pour le bon peuple les réformes sont abruptes et sans transitions ou tout au moins sans une sortie en douceur de ce système en tenant compte du temps de cotisation écoulé. SOLUTION: la retraite égale pour tous au prorata du temps travaillé,c\’ est simple,en théorie,appliquée dans quelques pays,et c\’ est juste.le député ,le ministre,le cadre ,l\’ ouvrier,la mère de famille,toucheraient la même chose si ils ont travaillé le même nombre d\’ années.

  15. Je suis de son avis :ellenamare – Le 15/06/2009 à 16h14décidement,ils ne savent plus quoi inventer ces chers gouvernants pour nous faire "chier" en parlant poliement, excuser du mot mais je n\’en voie pas d\’autres une mère de 3 enfants qui a conssacré 15 ans de sa vie pour les éduquer, en bon français, et qui a mis ensuite 9 ans pour ne retrouver qu\’un emploi à temps partiel de femme de ménageCompris ? Bisessssssss et bonne nuit à tousPS : Si vous trouvez des idées m\’oubliez pô hein, pour donner du taf aux vérificateurs de Sarkoléon lol

  16. tu exagéres,rosine,tu as créé ta petite entreprise et maintenant,tu ,exploites les autres femmes(ou hommes)de ménage!!!!!!et tu te plains!en 15 ans tu n\’as eu que 3 enfants,c\’est pas bon pour la france cela!!!!si tout le monde avait fait comme toi,nous n\’aurions pas de jeunes et bons chomeurs.j\’ai une idée:faire travailer les gens 10 ans avant d\’avoir doit à des annuités retraite.Elle est pas bonne celle la.car finalement,c\’est le cas de la majorité des femmes.bon,je ferme la boutique.je suis HS.

  17. Patonze, tu n\’as pas entendu parler des conditions d\’accès à la vie professionnelle des jeunes ??? Ce n\’est plus comme à notre époque ! On leur fait faire des études pour commencer à faire des ménages ou à repasser du linge dans des laveries industrielles ??? Meme mon frangin a enchainé des petits boulots jusqu\’à 33 ans, âge auquel il a intégré la société qu\’il dirige aujourd\’hui, il 51 ans aujourd\’hui. Faut pas parler sans savoir.

  18. Jusqu\’à aujourd\’hui, de ma vie, je n\’ai exploité personne ! Est-ce que tu peux apporter la preuve du contraire ???Mon époux a créé une entreprise et nous n\’avons encore aucun salarié (pas assez de volume pour ça). Par contre, mon époux avait déjà ses annuités pour sa retraite, et il continue donc à cotiser "à fonds perdus" pour combler le déficit des caisses de retraite… Et si je n\’ai eu "que" trois enfants, c\’est à cause de la trouille que j\’ai eue pour le dernier (3 tours de cordon autour du cou + un noeud (même le gynéco était vert de peur)… Ensuite, un accouchement, ce n\’est pas une partie de plaisir… Et puis j\’ai bien le droit de ne pas avoir pour ultime ambition que d\’être une poulinière…Et toi, combien de fois as-tu accouché ?Tu vois, dés qu\’il s\’agit d\’argent, les hommes montent au créneau pour défendre un beefsteak qu\’ils sont prêts à enlever aux femmes (et donc à leurs épouses aussi… ça laisse rêveur sur les relations à l\’intérieur des couples…)Quoi qu\’ont fasse, la guerre des sexes a toujours lieu !Pour mémoire, rappelle-moi qui dans le foyer touche les allocs ? Le chef de famille > Mr Papa (et c\’est comme ça "qu\’ils" nous ont toujours tenues au licol !!!!)Et qui, bien souvent, est obligée de quémander pour faire les courses pendant que môssieur Papa joue au tiercé ? > Madame Papa !Et après il faudrait s\’étonner que les femmes aient les boules…Moi aussi je ferme, fait chaud et c\’est difficile de dormirBisesssssss et bonne nuit à tous

  19. Notre ami PATONZE a pété les neuronnes !Les jeunes depuis les 35 h trinquent aussi ! Et pour parler de nos anciens, ma mère a travaillé sa première année sans aucun salaire 50 heures par semaine à l\’Hôpital comme infirmière au début des années 1950. C\’est la réversion de la pension d\’Etat de mon père qui lui permets de vivre, pas sa retraite proportionnelle de la Sécu !

  20. Et dis-toi bien, si par hasard tu avais des enfants et que tu sois duvorcé, crois-tu que le nouveau conjoint de ta femme te laisserais avoir des années de bonification (que tu aurais obtenu en les ôtant à ta femme hein…) alors que lui même éléverait tes enfants.Fais le calcul, tu aurais droit par exemple pour deux enfants (les femmes ont deux années par enfant ce qui fait 4 ans pour deux) divisées par le thiers (1/3 de 4) si tu divorces quand ils ont 5 et 6 ans, puis un thiers pour le compagnon suivant de ton ex-épouse, et s\’il y a divorce à nouveau et remariage le reste au dernier qui finit d\’élever les minots… Tu vois, encore une fois beaucoup de disputes et d\’embrouilles pour faire parler et tempêter dans les familles, pour des broutilles à gagner pour les hommes et de l\’estime perdue pour les femmes…Le renflouage des caisses de retraite n\’est pas là…..

  21. T\’as raison, faut trouver une solution complémentaire au financement actuel pris seulement sur les salaires; si le volume d\’emplois créés chaque année est constant ou en augmentation, tout va bien, dans le cas contraire c\’est le déficit assuré. Pour tous les emplois disparus depuis 40 ans, on n\’a pas pris de cotisations sur les machines, robots nouveaux et autres ordinateurs sophistiqués. D\’autant plus que depuis 20 ans, les salaires ont plus stagné qu\’augmenté.Bonne nuit.

  22. Et la marmotte, elle mets le chocolat dans un papier alu ? Plus je lis ce qui se dit sur les forums, les hommes se rangent en trois catégories :*Ceux qui sont divorcés avec enfants et en profitent pour régler leurs comptes avec leurs ex… *Et ceux qui ne sont pas divorcés qui trouvent choquant ces idées de réforme contre les femmes…*Ceux qui n\’ont pas d\’enfants et n\’ont rien à fiche du problème…Curieuse façon de régler ses comptes non ? Remarquez, dans le genre j\’ai pire : vous n\’avez pas oublié cet olibrius dont je vous ai parlé dans un billet. Oui, souvenez-vous, ce sbire qui avait frappé sa femme à plusieurs reprises, et avait "convié" ses gueuses à passer la nuit dans le lit conjugal pendant que sa femme était au travail. Elle faisait les nuits à l\’hôpital, et comme par hasard il avait été contrarié qu\’elle veuille retravailler de jour… Vous le remettez maintenant ?Pour ceux qui l\’ont loupé c\’est dans la catégorie des plus mauvais, comme de juste hein… Et bien suite à la demande de divorce, il osait prétendre qu\’il aimait sa femme le bougre, pas de figure le s.. !Sa dernière trouvaille (forcément c\’est un divorce conflictuel), pour pouvoir garder la seule chose qui lui importe vraiment, la maison (mais il aurait du y penser avant s\’il avait été moins kon…), devinez ce qu\’il a trouvé !Il demande la garde des enfants(qui étaient dans la chambre à côté lors de ses ébats, ce qui devait sans doute ajouter du piment à son pied…), lesquelles ne veulent plus entendre parler de lui bien évidemment. Déjà qu\’il a été l\’exemple parfait de goujat et voilà ce qu\’il a montré de la gente masculine à ses filles… Il demande la garde, la maison, et une penson alimentaire à sa femme !!!!!! Oui vous ne rêvez pas, dans le comble de la kon-riz, de la bêtise pure, de la libido galopante (sans préservatif…), de la méchanceté et de la force de frappe réunie, de la pingrerie : le gagnant est Ch… !Alors imaginez le super pied s\’il pouvait en plus lui enlever des points de retraite ???Je crois que le gouvernement qui touche ça commettrait une grossière erreur de jugement. A méditer Messieurs les bien placés !!!

  23. Faut que les Présidents fassent les enfants … (donc droit de cuissage qui contiinue) … Et quand le père est mort on a pas droit à deux fois le tarif ??? Hein … il a bien fallu que je joue au papa et à la maman toute seule … En plus comme je me suis remariée, parce qu\’enfin j\’avais 30 ans et si on regarde ma photo … Sarko aurait pas dit non …Euhhhhhhhhh … pour redevenir sérieuse (chsais pas si C possible) … non je ne peux pas … désolée ma payse !Je dois tout de même signaler que les marmottes n\’utilisent plus de papier alu, il exist maintenant un papier spécial, pour le chocolat… plus d\’alu, les marmottes au chomage ! elles sont comptées dans le nombre ???Exténuée…

  24. C\’est vrai que tu étais superbe Fr@ne. A présent tu es belle, c\’est encore mieux.Un chocolat chaud ? (moi aussi suis à la limite de l\’évanouissage)

  25. Ben moi aussi les copines et je ne peux même pas m\’offir une petite douche, mon zépoux fait la peinture et il met des lambris plastique blanc au plafond dans la salle de bain… Patience….. MdrrrEt je veux un chocolat glacé moi !Bisesssssss pas coolllll

  26. Il ne peut pas y avoir de système social juste et efficace sans financement adapté.Nous sommes en 2009, et notre système date d 1945.Nos déficits sont liés au fait que notre temps libre a augmenté par à notre temps travaillé, alors que l\’assiette de financement n\’est prise que sur le temps travaillé. Et ceci va continuer : un jour viendra ou ce que nous faisons en quarante heure se fera en vingt heures, parce que notre productvité va continuer d\’augmenter.En 1981, le gouvernement de Pierre Mauroy comprenait un ministre du Temps Libre; qu\’a-t-il fait ? Rien.Notre système disparaîtra s\’il continue à être financé exclusivement sur le temps travaillé.

  27. En dehors du temps gagné sur le travail, ce qui est une excellente chose, notre temps libre a aussi augmenté parce que les transports vont plus vite. Ce que je faisais autrefois en une demi-heure à pied me prends aujourd\’hui dix mn en voiture. Je gagne en temps de liberté… Et si je prenais le tram direz-vous ? Là j\’en aurais pour une heure. D\’abord aller en centre ville jusqu\’à la gare, puis changer de ligne, avec cinq mn d\’attente à chaque fois… Voila pourquoi les gens continuent à prendre les voitures… Par contre si j\’habitais Paris, je prendrais les transports en commun sans hésiter, le métro est vraiment le moyen de se déplacer le plus au top question timing. Mais si on faisait équitablement le partage du temps libre et du temps de travail en mettant tout le monde au taf, là ce serait du progrès. Et du coup, les fonctionnaires pouraient rester au travail jusqu\’à la retraite normale. Oui, parce qu\’il faut aussi que je vous le dise, Les traîtresses se plaignent. Elles ne travaillent "que" 15 ans après avoir fait 3 enfants, mais en plus elles nous reprochent d\’avoir deux ans de bonif là où elles n\’en ont qu\’un. Mais moi je n\’aurais pas demandé mieux de n\’avoir "qu\’un" an de bonif si j\’avais pu m\’arrêter après 15 ans de travail… Nan mais !L\’égalité qu\’elles disent, ouais !

  28. Nous vivons plus longtemps, avec de plus de temps libre, mais ce temps n\’est pas générateur d\’argent, alors qu\’il est aussi générateur de dépenses. Et ça va cntinuer.Dans sa globalité, le système n\’est pus viable à long terme si les dépences et les recettes ne sont pas équilibrées.Avant d\’envisager de faire mieux, reste à trouver un nouveau mode de financement qui ne soit pas basé uniquement sur les salaires, autrement-dit sur le temps travaillé.

  29. Si il est générateur d\’argent, dans les loisirs, dans le sport, c\’est une autre façon d\’en générer c\’est tout. Par contre là où le bât blesse comme toujours c\’est en raison du nombre croissant des inactifs. Autant ceux qui sont inactifs contraints zet forcés parce que les boites délocalisent, mais aussi le nombre qui ne diminue pas des inactifs volontaires. Les ceussent qui trafiquent dans les caves, les ceussent qui ont travaillé un temps (le temps que la collectivité essaie de les remettre dans "le droit chemin", leur paye le permis, et leur trouve un boulot juste le temps qu\’il faut pour avoir un crédit pour acheter une voiture…) et se sont fait licencier parce que finalement, tout compte fait, la vie est plus agréable quand on discute avec les potes dehors jusqu\’à cinq heures du mat (madame et les enfants dorment pendant ce temps), et qu\’on peut dormir autant qu\’on veut la journée… Il a renoncé à toute possibilité d\’évolution !Si j\’ose dire, heureusement que le RMI a été supprimé. Le comble, nous lui avons payé une formation de plombier chauffagiste qui aurait été mieux employée pour quelqu\’un de décidé à faire quelque chose de sa vie, parce qu\’il y a toujours de l\’embauche dans cette branche. Et il avait un véhicule de fonction en plus ce kon (scuse, mais ceux qui cherchent un job comprendront) !

  30. Je viens de lire l\’intégralité de l\’article que tu cites en lien dans ton billet Rosine… Ca me fait quand même marrer… personne n\’a honte et le ridicule n\’est visiblement pas à la veille de tuer… L\’intro suffit en elle-même : – discrimination indirecte- violation indirecte du principe d\’égalité professionnelle entre hommes et femmes- fonctionnaires pères de famille plongés dans la plus GRANDE INSÉCURITÉ JURIDIQUE (sniff)Quand je lis tout ceci, je me dis que nous sommes à peu près TOUS fondés à saisir la HALDE pour discrimination ! Les travailleurs du privé peuvent estimer qu\’ils sont discriminés par rapport au fonctionnariat. Les travailleurs du privé qui bossent dans une PME peuvent également estimer qu\’ils sont discriminés vis à vis de ceux qui bossent dans une grosse boite et qui bénéficient d\’avantages que les premiers n\’ont pas. Quand une petite boite ferme, quid d\’une super prime de licenciement ? Nada ! tu sors avec la prime de licenciement légale ou conventionnelle, point à la ligne. Et que dire des assos telles celle où je suis – encore – salariée : pas de convention collective. La base : Code du Travail. RTT et cie ? Nada. Embauchée 35 heures, payée 35. Pas d\’heures complémentaires ou sup rémunérées (tu récupères et en général quand cela ne t\’arrange pas). Pas de xième semaine de congés payés. Pas de congés pour enfant malade. Pas de comité d\’entreprise. Pas d\’accords de branche. Pas de délégués du personnel. Tu prends ta voiture pour te déplacer (c\’était mon cas) entre les ateliers, boutiques, bureaux de la boite, pour aller à la Poste, à la banque, chez l\’expert-comptable : à ta charge ! Etc etc…On n\’est plus dans l\’insécurité juridique et encore moins dans la sécurité de l\’emploi mais bel et bien dans la PRÉCARITÉ ! Au-delà du débat égalité professionnelle hommes/femmes, il faudrait peut-être commencer par évoquer l\’égalité dans le fonctionnement du système de l\’emploi.BizzzzzzzzzzzzzzLO

  31. Je précise : un travailleur temps aujourd\’hui est payé sur la base de 35 heures, quand il pouvait être antérieurement de 39, 40 h ou plus. Cet argent dans sa vie est censé financer sa vie dans son entier, temps travaillé et temps libre réunis. Nous vivons mieux certes parce que les progrès techniques, scientifiques, médicaux nous le permettent, il n\’en demeure pas moins vrai qu\’il y a quelque part un déficit, il suffit de regarder autour de soi par exemple les travailleurs qui ont passé leurs vacances à la maison cet été. Autre exemple : quand j\’ai commencé à travailler, sur le papier j\’étais à 37 h payé 40. Aujourd\’hui on est à 35 h payées 35 en moyenne. A l\’origine du système, le travailleur était payé à l\’heure, aujourd\’hui il est mensualisé, et si on fait le bilan par rapport au coût de la vie, nous sommes globalement perdants.Même si c\’est impossible du jour au lendemain, imagine que notre travailleur (quelque soit son métier, je raisonne dans le cas général) passe demain à 25 heures, à part rester dans son lit ou dans son fauteuil à lire le journal ou regarder la télé, notre travailleur ne pourra pas faire grand-chose d\’autre. Le seul revenu complémentaire au salaire c\’est l\’intéressement et la participation, il est loin de compenser le manque à gagner. D\’autant plus que nous avons commencé dans un système avec peu de chômage et un salaire progressif qui suivait le coût de la vie, ce qui n\’est plus le cas depuis 1997 dans la plupart des entreprises. Idem pour les médecins qui se plaignent que le prix de consultation est peu élevé, pour la seule raison qu\’à un moment donné il a fallu payer aussi les équipements de plus en plus sophistiqués. Et comme nous sommes dans la mondialisation il me semble urgent de réfléchir au problème, ça nous concerne tous, citoyens comme politiques. Les fondateurs du système en 1945 n\’imaginaient sûrement pas ce que serait notre vie en 2009.Nous vivons mieux et plus longtemps qu\’en 1945, et ça a forcément coût.

  32. L\’argent des augmentations qui ne ont plus données depuis au moins les années 1995, l\’argent qui s\’investit dans la création d\’emplois dans les pays à bas salaires du fait de la mondialisation ne génère pas de cotisations à notre système. Entre autres exemple.Si désormais, il faut partir du principe que l\’on va gagner moins à la fin de sa vie professionnelle qu\’au début, comment va-t-on compense le manque à gagner ????

  33. OUI je suis d\’accord avec tout ce que vous dites. Le passage aux 35 heures a été bénéfique pour qui ? *Les fonctionnaires qui ont perdu du temps de (machine à café et promenade jusqu\’au photocopieur) travail sans perte de salaire, car ils n\’ont jamais eu 40 heures de travail effectif (surtout ceux qui se débarrassent de leur boulot sur les autres) ! *Ainsi que les salariés des grandes entreprises qui étaient déjà titularisés dans leur emploi mais à qui l\’on a demandé d\’effectuer en 35 heures, le travail qui en demandait habituellement 40 (et pas d\’embauches comme il avait été dit). Donc gain en temps libre payé mais perte en objectifs à réaliser et stress accru… Par contre, à tous les nouveaux embauchés on a attribué une baisse de salaire d\’office, puisqu\’ils n\’ont été payés que pour le temps effectué, et souvent avec des contrats à temps partiel, ce qui condamne d\’office nos jeunes à la précarité et à la coloc (il est beau le progrès…). Merci Martine d\’avoir cru aux salades de ces enf… sur parole ! Et comme tu le dis Yves, où est passé la différence ?????LO, tu as bien résumé la situation, le texte en question est révélateur des mentalités nauséeuses à l\’origine de ce cafouillage médiatico-judiciaire. Qui se préoccupe du financement de ces exigences, car très rapidement il va falloir l\’étendre à l\’ensemble des fonctionnaires donc accroitre à la fois la dette, les inégalités entre travailleurs et activer l\’IRE envers les susdits fonctionnaires… On voudrait nous "monter" les uns contre les autres que l\’on ne s\’y prendrait pas autrement… Dans les mesures dont ils bénéficient déjà, n\’oublions pas la très pratique (et coûteuse) disposition des 12 jours "enfants malades". Ils sont utilisés systhématiquement par les bénéficiaires qui disent : "il me reste X jours enfants malades"… Si les contrôleurs de la sécu voulaient s\’en donner la peine, ils s\’apercevraient très vite que ces jours sont "utilisés" tous les ans en intégralité et avec régularité, rien ne se perd…… Il y a aussi les "accomodements" forts utiles que les fonctionnaires de l\’éducation nationale utilisent pour ne pas empièter sur "leurs" vacances… Telles la programmation des interventions chirurgicales pendant le temps scolaire, ou le repport d\’une partie du congé de maternité si (par malchance) la naissance est intervenue pendant les congés d\’été… http://forum.magicmaman.com/magicmaman/conge-maternite/prof-ecoles-report-sujet-3662264-3.htmJe crois que l\’on abuse un peu trop de notre patience ET QU\’ON SE FOUT DE NOTRE GUEU….. GRRRRRRRRRRRRRRRRRREt bien sûr, qui paye la note, les pôv pommes qui n\’ont aucuns de ces agréables privilèges !!! EPM

  34. je voulais plus mettre de commentaires sur ce billet,maischassez le naturel,il revient au galop!j\’avais un beau fils(policier municipal à toulon).il disait et c\’est vrai:j\’ai droit à trois mois de maladie par an!!!!Nous avions le méme docteur,quand JP le consultait,c\’était pour un arret de travail.et moi,c\’était pour me faire l\’ordonnance pour des piqures avant de partir au boulot.Alors les 35 heures,je n\’ai jamais connu ce que cela voulait dire.et encore je ne vais pas vous parrler de ma jeunesse,apprenti à 15 ans avec environ 50 heures par semaine et payé 150 francs.mais de ma vie de représentant parti la semaine sur les routes du sud est du lundi au vendredi.et en ce temps la, pas de téléphone portable,pas d\’ordi et pas de téléphone à la maison!bon plus tard ces 35 heures sont venues et ma situatiion s\’était améliorée,j\’étais devenu cadre,mais toujours sans horaire,puisque c\’était le chiffrte d\’affaire et mon objectif annuel qui déterminait ma rémunération.j\’étais donc toujours disponible pour mes clients.vers 1995,une négociation au sein de l\’entreprise nous a permis à nous cadres de bénéficier de 12 jours de compensation par an.caela voulait dire que j\’avais mes 5 semaines,mes jours d\’anciennetés plus ces 12 jours.soit environ 7 semaines par an et en comptant les ponts,on pouvait faire mieux.je peux vbous dire que je n\’ai jamais pu prendre entiérement ces congés.ne serait que pour respecter ma clientéle.ok,je travaillais ensuite beaucoup à la maison,mais le chiffre d\’affaire rentrait .volia,j\’ai été long!

  35. jke rajouterais 45 ans de travail,il me semble que ma retraite est bien méritée.de plus,si les cotisations données aux organismes sociaux avaient étés placés sur un compte épargne,je serais riche à ce jour!non seulement,j\’ai payé ma retraite en plus celle de deux fonctionnaires,tout corps de métier confondus,instits,militaires,ambassades,chauffeurs de ministres,etc.

  36. Oui, je te l\’accorde. Et puisque tu es lancé dans les chiffres, dis-nous combien il faut de personnes travaillant 35 heures par semaines pendant 40 ans pour payer une seule retraite de député ou de sénateur. Tiens je vais prendre le train… (Je me suis foutu les boules toute seule…)Bisessssssssss

  37. Nos droits acquis ont du plomb dans l\’aile, sans parler des conditions de travail.Pour un jeune aujourd\’hui, il n\’y a plus de vieux comme de notre temps pour l\’aider à apprendre la pratique du métier, et en contre partie il est fliqué par le boss sur son ordinateur et sur son mobile.

  38. Un autre avis du net :Botiou37 14/8/2009 Recommander 0Avec ce gouvernement ,les ménages doivent supporter les fautes de gestion commises par le pouvoir qui avantagent ses suppôts,c\’est à dire les nantis!Et le jour où la protestation deviendra virulente,pour protéger ses affidés il multipliera les prisons,les polices,les états de guerre pour "calmer" les pauvres par la peur!Nous sommes rentrés dans une période de pré-révolution violente,cyclique avec beaucoup de dangers pour tous:agriculteurs-agro-alimentaire,artisans,ouvriers,chômeurs,retraités n\’ayant plus rien à perdre et ,surtout jeunes sans espoir d\’une vie meilleure et maitrisée!Les médias sont déjà assimilés au pouvoir en place!Dans les mois qui viennent,la violence va devenir une façon de se défendre! Il convient de s\’y préparer car il n\’y a plus de garde-fous,il n\’y a que des provocations et des menaces! Cette mesure en est l\’exemple!j\’ai dit!

  39. J\’ai regardé l\’offre de stage. Elle correspond effectivement au stage de six mois obligatoire en fin d\’études de Master 2. Mon fils est dans ce cas actuellement. A compter de trois mois de stage, l\’entreprise doit remunérer le stagiaire a minima 352 euros (revu à la baisse l\’an dernier pour inciter les entreprises à accueillir des jeunes, 352 au lieu de 400). Pas de congés payés, pas de prime de précarité… normal, il s\’agit d\’un stage, pas d\’un contrat de travail. Bon… d\’un autre côté, on peut se dire qu\’il faut "ça" : la pratique après la théorie et un mémoire pour clôturer le tout (sinon que certaines entreprises fonctionnent avec des stagiaires "longue durée" toute l\’année). Ceci dit, pour ce qui concerne cette promo ( Bac+5 informatique), toutes les embauches prévues ont capoté… Fin septembre, mon fils et ses collègues sont sur le carreau (- 38% d\’embauche dans la filière – chiffres Pôle Emploi).C\’est le cas également pour ma fille qui a été recrutée à Noël dernier par une entreprise parisienne directement dans son école à Bordeaux. Stage prévu et réalisé dans l\’entreprise, embauche prévue en CDD 3 mois suivi d\’un CDI (aucune justification au CDD, la loi du travail est là proprement détournée). A l\’issue du stage, l\’embauche a été annulée. Idem pour ses collègues. Résultat : ils poursuivent leurs études par défaut à la rentrée. Heureusement que nous avions, en tant que parents, paré à l\’éventualité. Car l\’école a tenu le même discours de A à Z : vous êtes tip top, la filière Web n\’est pas touchée etc etc… Manque de clairvoyance et d\’humilité à mon avis… Les étudiants étaient gonflés à bloc, dans les starting blocks, d\’autant que les entreprises étaient au rendez-vous. La chute est rude… Ce ne sont que deux exemples évidemment…Bonne fin de soiréeBisousLO

  40. rosine demande des idées,en voici une autre!on supprime la moitié des effectifs de fonctionnaires partout.oui,mais allez vous medire,cela va faire du chomage et de la consommation en moins !QUE NENNI,car on les réembauchent comme travailleurs sociaux à moitié prix!oui,mais cela va leur faire moins d\’argent!mais non,car avec la différence de leurs salaires et charges,on les place en banque.BANQUE DE FRANCE bien sur.et on les aident avec des CESU grace aux intérets!en plus,on les placent dans leurs capacités initiales.nous dirons qu\’ils sont en stage!

  41. Exonération de l’impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l’étrangerCette nouvelle mesure, entrée en application en janvier 2006, crée une incitation forte pour les responsables commerciaux des entreprises à se mobiliser en faveur des exportations. > Qui peut en bénéficier ?Ce dispositif est accessible aux personnes résidant fiscalement en France et exerçant une activité salariée liée à la prospection commerciale à l’étranger.> De quoi s’agit-il ?Il existe un dispositif fiscal dont l\’objet est de faciliter la mobilité de certaines catégories de salariés à l\’étranger (personnes travaillant sur des chantiers à l\’étranger et marins pêcheurs). Il prévoit l\’exonération d\’impôts sur la rémunération perçue à l\’étranger lorsque le séjour à l’étranger dépasse 183 jours par an.Pour faciliter l\’internationalisation de l\’économie française et le développement de ses exportations, notamment sur les marchés difficiles et lointains, cette motivation fiscale est désormais proposée à ceux qui prospectent à l’étranger, et ce, dès 120 jours.Les traitements et salaires perçus au titre du développement des exportations par des personnes ayant leur domicile fiscal en France, envoyées à l’étranger par un employeur établi en France et justifiant d\’une activité hors de France d\’une durée professionnelle supérieure à 120 jours calendaires au cours d\’une période de 12 mois consécutifs, ne sont plus soumis à l\’impôt sur la fraction de leur rémunération correspondant au temps passé à l\’étranger.> Comment en bénéficier ?Les conditions d’application de la mesure d’exonération fiscale, qui s’applique à compter de l’imposition des revenus de l’année 2006, ont été publiées au bulletin officiel des impôts n° 63 du 6 avril 2006 (5B-15-06).> Qui contacter ?La Direction régionale du commerce extérieur : http://www.missioneco.org/drce

  42. Lolllllll excellent !Je vous laisse, je file au dodo sinon je risque fort de ramasser mes yeux sur le clavier.Bisessssssssssss et bonne nuit à tous

  43. trés bon exemple LO.la c\’est du concret!parce que ce que j\’expliquais,j\’étais apprenti à 15 ans,2 jours à l\’école par semaine et le reste à l\’usine.pendant 2 ans.mais au bout des 2 ans,j\’étais devenu ouvrier P1 avec la paie d\’un ouvrier en début de carriére.dis moiu pourquoi cela ne serait il pas possible maintenant,plutot que de garder des filéres qui ne mènent à rien.j\’ajoute qu\’afin de parfaire ma connaissance,j\’allais trois fois par semaine le soir aprés le boulot au CNAM.

  44. Si rien ne change rapidos, on va être bons pour s\’avaler une "bastos" en guise de retraite, de soins, tout ce que vous voudrez, dans moins de dix ans !L\’école des nuls de chez nul = UMPS !!!!

  45. Pourquoi l\’orientation professionnelle est-elle toujours faite par des fonctionnaires ??? Il me semblerait plus logique que ce soit le privé qui s\’en charge, du moins pour le privé ! C\’est comme chez Pôle emploi, ils ne connaissent rien de ce qui devrait être leur métier.

  46. Pour répondre sur l\’orientation professionnelle : *"Ce projet de Budget 2009 programme de nouveaux sacrifices pour les salariés. Ce sont l’ensemble des servicespublics qui vont être touchés, et en particulier l’enseignement et la recherche avec 13.500 suppressions nettes depostes dans l\’enseignement scolaire dont 6.000 suppressions de postes d\’enseignants dans le primaire et 5.500dans le secondaire.Le risque est grand de voir les inégalités s’accroître. Les salariés du public et du privé, les retraités, les chômeurspayeront le prix de ces choix injustes et inefficaces en termes de pouvoir d’achat, d’emploi, de protection sociale,d’accès aux services publics. Déjà l’Etat annonce des chiffres catastrophiques d’augmentation du chômage pource mois d’août, se prépare à « privatiser » l’hôpital public…Dans le même temps, pour tenter de masquer les responsabilités du Chef de l’Etat et de son gouvernement danscette situation, Fillon en appelle à « l’unité nationale » … On voudrait préparer l’opinion à une politique d’austéritéaggravée qu’on ne s’y prendrait pas autrement !" Pierre MARSALEIXSecrétaire Départemental des Yvelines (fin de citation)Ce n\’est pas avec de telles suppressions de postes qu\’il y aura moins de cancres non ? Bisesssssssssss et bonne journée

  47. Et donc pour répondre à Patonze, avec tous ces gamins qui vont retrouver le chemin de l\’apprentissage (parce que s\’il y a trop de gens intelligents, ce n\’est plus vivable pour le gouvernement… Et qu\’ils n\’ont pas de job à la fin des études…) on va pouvoir réindustrialiser le pays avec le retour des entreprises postdélocalisations… Dans 50 ans ! Merci Sarkopion

  48. Savez-vous que, pour pallier l\’arrivée massive de demandeurs d\’emploi à la rentrée, l\’Etat va confier l\’accompagnement de 3 500 d\’entre eux au privé : agences intérim, asso d\’insertion etc… ? Pôle Emploi a recruté mais n\’a pas eu le temps de former ses conseillers, c\’est le b**** le plus complet. Bref, donc : le privé sera rémunéré pour trouver du boulot à ces personnes privées d\’emploi : entre 3 000 et 6 000 euros par personne (6 000 si la sortie est "dynamique" : CDD 6 mois, CDI ou entrée en formation qualifiante). Je le vois sur le terrain : les personnes sont poussées vers la formation à tout prix – quel que soit leur âge d\’ailleurs – simplement parce que les structures d\’accueil ont une obligation de résultat. Comme il n\’y a pas d\’emploi, on oriente vers les formations et hop ! "une sortie dynamique" qui entre dans les statistiques. Les agences d\’intérim en particulier vont se faire des c***** en or !LO

  49. Quand on sait toutes les bactéries mortelles qui sont planquées, que certains ont déjà utilisées pour leur soif de génocides depuis longtemps et qu\’il en reste encore … tellement …Ca ne vous interpelle pas un virus "spécialisé dans la jeunesse" ….. Bon je la boucle … mais ça me démangeait !Je ne polémik plus… on est des marionnettes… depuis avant JC.. tu nais, tu n\’es plus qu\’un mouton que tu le veuilles ou non ! tu es obligé de suivre… pour tout ! Sinon KROUIIIIIIIIIIKKKKKKKKKKKK

  50. Les chantiers d\’insertion, spécialisés dans l\’accompagnement des personnes "rencontrant une difficulté particulière par rapport à l\’emploi" (mon job d\’accompagnatrice en insertion socioprofessionnelle) écartent l\’embauche de celles qui en sont le plus éloignées. Elles font le tri et choisissent leur public parmi les personnes qui sont éligibles aux contrats aidés mais qui n\’auront a priori pas trop de difficultés à entrer dans le monde du travail "ordinaire". Les autres… celles privées d\’emploi depuis de longues années, les travailleurs handicapés, les jeunes en rupture familiale, sociale etc… n\’ont qu\’à aller se brosser.Encore LO, écoeurée

  51. Oui, tu as raison… tout cela est démoralisant. En même temps, si l\’on cède à la tentation de se taire, de ne plus dénoncer, de renoncer tout simplement… quel est notre avenir et celui de nos enfants ?

  52. Tu n\’as pas compris du tout la "faille" ! Elle provient non des fonctionnaires et en particulier des enseignants, ni même des hommes d\’une manière générale, mais elle a pour origine la façon scélérate dont certains raisonnent en termes de "discrimination " ou "d\’égalité des chances". Il s\’agit "d\’harmoniser" à moindre coût alors, bien sûr, sous couvert de "discrimination" on aligne chacun sur des bases moindres. On ne va pas dire franchement "on va vous enlever vos bonifications" , mais "vous comprenez, au nom de l\’équité, vous ne pouvez plus être favorisée"! Bientôt on dira que, puisque dans certains pays, l\’âge de la retraite frôle 70 ans, ça va être comme cela en France. On ne te dira jamais, au contraire, qu\’au "nom de l\’équité", ces pays doivent libérer leurs travailleurs plus tôt ! La référence est toujours "le pire" !

  53. Fr@ne, si toutefois tu devais rouspéter plus fort que moi je prendrais des vacances lol. Mais je ne te censure pas, épicétou…. Bernadette, s\’ils devaient enlever les deux misérables années par enfant qu\’ils donnent "généreursement" aux mamans du secteur privé, que vont-ils faire pour les 15 années de travail nécessaires aux fonctionnaires de sexe féminin pour obtenir une retraite à temps plein. Je pense qu\’elles sont les premières en ligne de mire puisque c\’est un collègue qui a demandé le même avantage… Ce qui a provoqué le bintz que l\’on sait !Bisesssssssssss et bon aprem

  54. frane,plutot que la pizza,envoie nous un peu de pluie!je pensais à un truc!j\’ai 63 ans et en retraite.si j\’étais toujours en activité,je toucherais le double du montant de ma retraite avec toutes les cotisatiuons que cela comporte,mais comme je ne suis pas bien portant,je serais en maladie.donc la moitié payéé par la CPAM et l\’autre moitié par mon entreprise.pour moi,cela serait une solution idéale!je gagnerais plus en travaillant moins!de plus,mon entreprise devrait prendre un intérimaire ou s\’organiser pour faire réaliser mon travail.la voila,la solution

  55. Si un salarié a plus de 60 ans et est encore au travail, il se doit d\’être en bonne santé, sinon l\’entreprise peut le mettre à la porte au bout de 3 mois d\’arrêt-maladie.A mon avis, travailler ou retravailler après 60 ans d\’être en bonne santé. Et ça va être de plus en plus le cas dans les années qui viennent.

  56. Je vote pour lui :PIERRE 17/8/2009 Recommander 0et voilà,la merde, créée par les politiciens au fil du temps et de leurs mandats, déborde. chacun a ses petits avantage et veut les défendre,à commencer par nos vertueux élus qui ne parlent pas de réformer leurs royales retraites,mais proposent au bon peuple de se battre pour les restes qu\’ ils voudront bien leur laisser. et chacun d\’ ergoter sur les avantages supposés de son voisin ou de sa voisine. vous remarquerez en passant que pour le bon peuple les réformes sont abruptes et sans transitions ou tout au moins sans une sortie en douceur de ce système en tenant compte du temps de cotisation écoulé. SOLUTION: la retraite égale pour tous au prorata du temps travaillé,c\’ est simple,en théorie,appliquée dans quelques pays,et c\’ est juste.le député ,le ministre,le cadre ,l\’ ouvrier,la mère de famille,toucheraient la même chose si ils ont travaillé le même nombre d\’ années. ………..Sans oublier le président hein ! Et on ferait un sacré paquet d\’économies en renflouant les caisses de retraite. J\’attends de pied ferme un commentaire de Sarkopion maintenant… Qu\’en dites-vous ? Bisessssssssss

  57. Lz cas de Sarko est simple : il aura sa retraite d\’avocat quand il décidera de la prendre, la retraite de base d\’un député, et le traitement d\’un conseiller constitutionnel, à moins qu\’il revienne en politique en se faisant ré-élire député ou sénateur. Comme le fit Giscard.Mais ce ne sont pas tout à fait des salarié. Un salarié ne peut travailler que s\’il est en bonne santé. Raison pour laquelle il est plus difficile d\’être embauché après 50 ans. Compte tenu de nos règlementations, c\’est plus simple pour une entreprise d\’embaucher avant 40 ans.Dans nombre d\’entreprises, les garanties sociales en complément de la sécurité sociale sont gérés dans le cadre de contrats groupe souscrits auprès de cmpagnies d\’assurances, et il peut y avoir des clauses qui empêchent l\’embauche de personnes de plus de 50, 55 ou 60 ans.

  58. Pat : j\’ai 63 ans et suis en retraite … pour inaptitude … (palpitant qui se paye une maladie orpheline). Si je travaillais encore je ne toucherais pas le double de ma retraite, qui comporte une part CRAM (50% des 20 meilleures années) et une part Retraite complémentaire (ARRCO pour laquelle les cotisations minimales étaient de 4% et maxi 8 – pour un salarié non cadre – avec partage 60/40, le patron payant les 60%)- Je ne parle pas des fonctionnaires, mais des travailleurs du Privé…Si je travaillais encore et que je sois malade, je ne percevrais que la moitié de mon salaire (avec une franchise de trois jours) Dans le privé les 50 autres % ne sont pas forcément payés par l\’entreprise, tout dépend de la Convention Collective … (tsé les 4 derniers chiffres du Code Siren) Mon patron n\’est pas obligé d\’embaucher un (voire deux) interrimaires, il peut répartir mon travail sur plusieurs collègues …Je conseillerais donc aux jeunes avant de choisir un secteur d\’emploi de se renseigner sur les Conventions collectives par genre d\’activité qui sont disponibles à l\’Inspection du Travail, car d\’un secteur à l\’autres les avantages peuvent être énormes ! et disproportionnés, soit niveau salaires, 12,13 ou 14 mois parfois … nombre de jours accordés en cas de maladie des enfants, de décès, déménagement etc … et pour les indemnités de départ (forcé ou non) … Comment savoir toutes ces choses ? par curiosité, pour aider des salariés en difficulé et les défendre auprès des Prud\’hommes … euhhhhhhhhhh je vais arrêter mon discours je vais vous lasser ! lolMais je peux t\’envoyer de la pluie Pat, je suis chanceuse car cette nuit je vais dormir au frais, je ne sais pas pour combien de temps, mais je vais profiter de ma nuit … Bonne soirée les cop Si vous vouez jouer … c\’est possible chez moi jusqu\’à demain soir Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz générales.

  59. J\’ai travaillé une partie de ma vie en province et j\’ai effectivement pu constater que la convention collective n\’était pas appliquée au personnel local, qui en plus l\’ignorait.

Amis Raslebolistanautes, merci de votre visite

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s